Retour

Un prodige argentin plus tôt que prévu avec le Fury FC

Une surprise attendait les partisans du Fury FC alors que le club de la capitale nationale amorçait lundi son camp d'entraînement au complexe Branchaud-Brière.

La jeune sensation argentine de 25 ans Gerardo Bruna était présente à Gatineau avec ses coéquipiers, lui qui n'était attendu qu'à la fin juin.

Si l'attaquant peut déjà se familiariser avec l'équipe, c'est que le Fury est en arrivé à une entente avec le Accrington Stanley, en Écosse, pour le libérer plus tôt.

Au plus grand plaisir de l'entraîneur Paul Daglish.

« Nous sommes très contents de l'avoir avec nous pour le camp d'entraînement, je suis reconnaissant envers eux de nous permettre de compter sur lui dès maintenant », explique l'entraîneur écossais.

L'équipe fonde beaucoup d'espoir sur celui qui a autrefois été qualifié de « prochain Lionel Messi » et qui a déjà été classé parmi les 10 plus beaux espoirs au monde.

L'Argentin n'a jamais vraiment répondu aux attentes, mais il demeure un talent spécial qu'on espère voir éclore à Ottawa.

« Je veux juste avoir du plaisir ici. Nous verrons où ça m'amènera. C'est une belle opportunité que j'ai ici et je ferai de mon mieux », indique l'attaquant.

À la conquête du championnat

Finaliste malheureux lors du match de championnat de la NASL en 2015 face au New York Cosmos, le Fury FC repart à en quête d'un championnat avec une équipe fort différente.

Seulement huit joueurs de l'édition 2015 sont de retour avec l'équipe

Plus d'une vingtaine de joueurs participent au camp, la plupart des joueurs sont arrivés à l'exception de Paulo Junior qui attend son visa et Onua Obasi qui poursuit sa saison intérieure aux États-Unis.

Paul Daglish veut profiter de cette première semaine de travail pour permettre aux joueurs de retrouver leurs jambes et de faire connaissance.

Ils auront d'ailleurs un premier match hors-concours vendredi contre l'Académie du Club.

Avec les informations de Jonathan Jobin

Plus d'articles