Retour

Un producteur et distributeur légal de marijuana dénonce l'inertie de la Ville d'Ottawa

Le président d'une usine de production de marijuana médicale et distributeur autorisé dénonce l'inaction des autorités à Ottawa. Un commerce du quartier vend de la marijuana médicale sans autorisation légale, et ce, depuis plus de deux mois.

« Je pense vraiment que le public a besoin d'être éduqué sur les risques que peuvent présenter ces commerces-là », lance d'entrée de jeu le président de Hydropothecary, Sébastien St-Louis. « Il n'y a aucun test, aucune réglementation qui n'est faite sur ces magasins au détail. »

L'entreprise Weeds Ottawa offre en outre plusieurs produits dérivés du cannabis à ses clients. Santé Canada confirme que Weeds ne figure pas dans la liste des dispensaires autorisés et agit dans donc l'illégalité.

Le Service de police d'Ottawa affirmait cette semaine être au courant de l'existence du commerce. Mais le commerce continue pour l'instant ses activités. « Je pense qu'à un moment donné, les municipalités doivent intervenir », explique M. St-Louis.

De son côté, la criminologue et spécialiste des dossiers de marijuana, Line Beauchesne, affirmait vendredi que les municipalités ont tendance à fermer les yeux pour l'instant. 

Marijuana, un enjeu de santé publique

Sébastien St-Louis craint que l'inertie des autorités n'amène à un futur drame, puisqu'il croit que les dispensaires illégaux peuvent vendre de la marijuana de piètre qualité.

« Nous quand on a fait des tests sur les produits à travers le Canada, on a découvert que 70% de ce qui est vendu dans ces dispensaires illégaux, c'est des produits qui sont dangereux pour le public, ça ne passerait pas nos tests », dénonce-t-il.

L'entreprise Hydropothecary produit et distribue de manière légale de la marijuana médicale, sous prescription, tout comme une trentaine d'autres entreprises du genre au pays. 

Du pot de mauvaise qualité peut causer des troubles respiratoires et certains plants de marijuana peuvent contenir une toxicité potentiellement mortelle, aux dires du président de Hydropothecary. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine