Retour

Un retour à la compétition pour l'homme fort Jessen Paulin

C'est sur un coup de tête que Jessen Paulin a décidé de reprendre du collier. Quatre ans après sa dernière compétition, l'homme fort de Gatineau revient à l'International des athlètes de force, présenté ce week-end dans le cadre du Festival des montgolfières.

Un texte de Kim Vallière

Paulin discutait de la compétition avec un autre ancien compétiteur de Gatineau, Hugo Girard. « Je me sentais bien cette journée-là, donc je me suis dit que j'allais faire la compétition ». Le colosse de 41 ans avoue toutefois avoir oublié une petite étape dans le processus. « Je n'en ai pas vraiment parlé à ma femme avant de prendre ma décision. Disons qu'elle m'a boudé pendant une semaine, mais maintenant c'est derrière nous. »

Deux mois d'entraînement plus tard, Paulin fait équipe avec Grant Connors dans cette compétition de trois jours. Ils représentent le Canada et se mesurent aux duos des États-Unis, de la Grande-Bretagne et l'Estonie.

Il avoue avoir un peu regretté sa décision lorsqu'il a dû s'exercer à tirer et soulever des poids gigantesques dans la canicule cet été. C'est pour ses partisans qu'il est sorti de la retraite.

« Je suis impliqué depuis 1999, je suis venue dans toutes les éditions au Festival des montgolfières. Les gens venaient me parler et me disaient qu'ils voulaient me voir forcer. Je voulais leur rendre la pareille cette année »,

Paulin dit exceller au soulèvement de la brouette et à l'épreuve des pierres d'Atlas, des boules de ciment de 124 à 190 kilos qui doivent être soulevées et placées sur une plate-forme. Il espère que ce sera suffisant pour se tailler une place sur le podium lundi.

« On surveille beaucoup les Estoniens, parce qu'ils ont des gros gabarits, mais je pense qu'on va aussi commencer à regarder les Américains », estime Paulin.

Un total de 15 000 dollars en bourse seront distribués parmi les compétiteurs.

Plus d'articles

Commentaires