Retour

Un scénario rocambolesque aurait mené au premier meurtre de l’année à Ottawa 

Cinq hommes ont été accusés, dimanche matin, du meurtre au premier degré de Mohamed Najdi, survenu en janvier dernier.

Selon les policiers, le 10 janvier dernier, les coaccusés se seraient rendus dans un stationnement, près du boulevard St-Laurent et auraient attaqué la victime, ainsi qu'un de ses amis.

C'est à ce moment que les hommes auraient installé du ruban adhésif sur la bouche de l'ami de la victime pour le séquestrer dans une voiture.

Mohamed Mohamed, un des accusés, aurait par la suite tiré à bout portant la victime, Mohamed Najdi.

L'ami du défunt, kidnappé, aurait été relâché par ses assaillants quelques heures plus tard selon les policiers, mais n'avait pas été en mesure de les identifier, puisqu'ils auraient porté des masques.

Selon nos informations, la victime du meurtre avait été le témoin important d'un autre meurtre survenu en 2015 et d'une fusillade qui avait éclaté 5 jours avant son décès.

Quatre des cinq coaccusés ont été arrêtés par les policiers samedi et l'autre, Mohamed Mohamed, était déjà détenu pour un autre crime.

Lui et ses confrères, Lual Lual, Ali Elenezi, Mohamed Yusuf, ainsi que Alaa Asiri font également face à des accusations d'enlèvement et de meurtre.

Les cinq coaccusés seront de retour en cours à la fin du mois d'avril.

Selon les informations de Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires