Retour

Un scientifique fédéral suspendu après avoir écrit une chanson contre Harper

Un scientifique d'Environnement Canada fait l'objet d'une enquête administrative pour avoir prétendument enfreint le code d'éthique en écrivant une chanson critiquant le chef conservateur Stephen Harper.

Tony Turner, un scientifique qui travaillait dernièrement sur les oiseaux migrateurs, a été suspendu à la mi-août le temps de procéder à une enquête relativement à sa participation à la chanson Harperman, selon son syndicat.

Dans la chanson, Tony Turner et d'autres chanteurs accusent notamment le premier ministre sortant de « museler les scientifiques », de « n'avoir aucun respect pour l'environnement » et de « restreindre la liberté de presse ». Le refrain se termine par : « Harperman, c'est le temps de partir (Harperman, it's time for you to go) ».

Selon la porte-parole du syndicat, M. Turner fait l'objet d'une enquête « parce qu'Environnement Canada [soutient] qu'il a enfreint le code d'éthique et de valeurs de son département, car le fait d'avoir écrit et joué la chanson l'empêche de faire son travail sur les oiseaux migrateurs de façon impartiale ».

Un porte-parole d'Environnement Canada n'a pas voulu commenter l'affaire, invoquant des « motifs de vie privée », mais a indiqué que tous les fonctionnaires devaient se conformer au code d'éthique et de valeurs, quel que soit leur domaine.

Une vidéo de la chanson a été enregistrée en juin et publiée ensuite sur le site YouTube, où elle a franchi le cap des 60 000 visionnements. On y voit Tony Turner chanter et jouer de la guitare, accompagné de quelque 40 autres chanteurs.

Tony Turner travaille à Environnement Canada depuis près de 20 ans et s'apprête à prendre sa retraite. C'est un habitué de la scène musicale folk de la région d'Ottawa.

Avec CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine