Retour

Un terrain de football synthétique pareil à « du papier sablé » à Ottawa

Deux ans après avoir installé une surface synthétique de plus d'un million de dollars au terrain Minto de Nepean, la Ville d'Ottawa doit en acheter une autre.

Le terrain subit les critiques unanimes des équipes de football, de soccer et de hockey sur gazon, qui déplorent que les athlètes se blessent plus facilement lorsqu'ils chutent sur ce type de gazon synthétique. Les éraflures aux jambes et les coupures se sont multipliées au fil des matchs.

Le président du club de football Myers Riders, Scott Buxall, indique que l'utilisation de granules de caoutchouc dans le produit s'est avérée dangereuse pour les athlètes.

La nouvelle surface synthétique est malheureusement comparable à du papier sablé, c'est mauvais pour le football.

Scott Buxall, président du club de football Myers Riders

La Ville d'Ottawa compte corriger le tir

Le directeur général du service de Loisirs et de la Culture de la Ville d'Ottawa, Dan Chenier, indique que des représentants de la compagnie NexxField seront de passage à Ottawa la semaine prochaine, afin que de jeunes athlètes locaux puissent tester une nouvelle surface synthétique qu'ils proposent à la Ville.

« On va essayer une grande surface de quinze pieds par quinze pieds au Sportsplex même. On va inviter les équipes de football, de hockey gazon et de soccer à venir l'essayer pour s'assurer que, dans des conditions aussi réelles que possible, le produit fait l'affaire de tout le monde », a expliqué M. Chenier.

Entreprise montréalaise, NexxField n'utilise pas de granules de caoutchouc dans son produit.

« C'est la même surface qu'au stade olympique de Montréal et qu'au BMO Field de Toronto. Si c'est assez bon pour eux, je pense que ce sera bon pour nous aussi », a souligné M. Riders.

L'utilisation de la surface NexxField au terrain Minto pourrait coûter un demi-million de dollars. La Ville d'Ottawa affirme, toutefois, que la surface qui sera retirée du terrain Minto pourra être réutilisée ailleurs.

Plus d'articles