Retour

Une campagne auprès des femmes de Gatineau à risque de violence conjugale

Les maisons accueillant les femmes victimes de violence conjugale de Gatineau participent à une campagne d'information provinciale, lancée dimanche. La Maison Unives-Vers-Femmes (MUVF) et la Maison d'hébergement pour elles des deux vallées joignent ainsi leur voix aux autres organismes membres du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale.

Des feuillets seront distribués dans les prochains jours, afin de sensibiliser les femmes à risque - et leurs proches - avant que ces dernières vivent des situations de violence conjugale.

Ces feuillets prennent la forme symbolique d'une clé.

L'organisme souligne que, même si des maisons d'hébergement offrent différents services depuis quarante ans, « certaines femmes ne connaissent pas leur existence ou croient qu'il faut avoir été sévèrement battue ou craindre pour sa vie pour s'y adresser. »

Les maisons d'hébergement, notamment, accompagnent les femmes dans leurs démarches (juridiques ou autres), effectuent le suivi après une séparation, offrent des consultations téléphoniques et des services jeunesse, en plus de défendre les droits des femmes et de leurs enfants.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine