Retour

Une campagne d'information d'un million de dollars pour le train léger d'Ottawa

La société de transport en commun ottavienne, OC Transpo, a lancé mercredi une campagne d'information d'un million de dollars mettant en valeur les atouts du futur O-Train dont l'entrée en service est prévue pour 2018.

En misant sur la fiabilité du service, l'accès au centre-ville et la rapidité du train, le transporteur veut informer et susciter l'enthousiasme de sa clientèle pour 2018.

La campagne Prêt pour l'O-Train donne un avant-goût de l'extérieur et de l'intérieur des stations, l'accès aux quais et l'aménagement des voitures notamment.

Chaque train aura deux voitures et pourra transporter jusqu'à 600 passagers.

OC Transpo sait que la clientèle n'aime pas l'idée d'une correspondance entre l'autobus et le train. Le transporteur affirme que les problèmes du Rapibus à Gatineau ne se répéteront pas à Ottawa.

Pour le président de la Commission du transport en commun de la Ville d'Ottawa, Stephen Blais, il s'agit d'un « système complètement différent ».

« À Ottawa, on a un train sur rail avec un horaire très précis, on peut s'assurer qu'il n'y aura aucun impact s'il neige ou s'il y a un accident. Le train passera dans les stations aux 5 minutes ou moins et je pense que c'est un transfert très simple à effectuer », s'est-il défendu.

Avec les informations de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine