Retour

Une cinquantaine de victimes d'inondation à Gatineau réclament une aide de Québec

Le Centre sportif de Gatineau a mis des locaux à la disposition du ministère de la Sécurité publique (MSP), mardi, afin de pouvoir rencontrer les victimes des inondations de la semaine dernière. Les rencontres avaient lieu sur rendez-vous seulement jusqu'à 21 h.

Le MSP a dépêché une dizaine d'employés pour aider les sinistrés gatinois à remplir leur formulaire de réclamation et à comprendre les démarches à faire pour obtenir une aide de Québec.

Québec offre une aide aux personnes qui ne sont pas assurées pour les dégâts issus d'infiltration d'eau, comme c'est le cas lors d'une inondation.

Les sinistrés qui sont admissibles peuvent obtenir de l'aide pour remplacer les meubles abîmés par l'eau, ainsi que les travaux de démolition, de nettoyage et de rénovation.

Une cinquantaine de résidents de Gatineau touchés par les inondations devraient recevoir des indemnités de Québec.

Les premiers versements pourraient être faits aussi vite que mercredi, selon Denis Landry, directeur du rétablissement au MSP.

Le MSP conseille aux citoyens ayant subi des dégâts d'effectuer immédiatement les travaux de nettoyage, de démolition et de choisir un entrepreneur dûment agréé pour la reconstruction.

Inspection du MSP

Des inspecteurs du MSP vont se rendre dans chaque résidence qui fait l'objet d'une réclamation, afin d'évaluer les dommages et les travaux à faire.

Par la suite, le MSP remettra aux sinistrés un plan et des devis des travaux à faire, avec un chèque couvrant la moitié des coûts de ces travaux. L'objectif est de permettre aux gens de les entreprendre le plus rapidement possible.

M. Landry explique qu'en général les indemnités versées aux sinistrés sont suffisantes pour couvrir les coûts associés aux dommages, même si la facture s'élève à plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Des restrictions pour des logements loués

Les propriétaires dont le sous-sol est loué à un particulier se verront imposer des restrictions sur les indemnités qu'ils peuvent recevoir. M. Landry explique que le MSP ne remboursera pas les travaux de rénovation des pièces qui constituent le logement, mais qu'il va indemniser les propriétaires pour certaines choses comme les travaux de nettoyage et de démolition.

« Il y a des frais qu'on va payer pour remplacer le chauffe-eau de la maison, le périmètre en isolant. La structure du bâtiment, si la fondation est endommagée; s’il faut remplacer la fondation [au coût de] 30 000 à 40 000 $, on va l'assumer », dit-il.

Line Fauteux, une propriétaire qui loue sa maison de Gatineau et qui a subi des dommages à sa propriété est peu rassurée par ce qu'elle a entendu.

« Je vais prendre une hypothèque. Je ne peux pas augmenter les loyers [...] un entrepreneur est venu me donner une idée [...] ça va être au-dessus de 35 000 $. Ils [le MSP] sont en train d'étudier [mon cas]. Mais je vois une impasse là-dedans. Je suis assez lucide », lance-t-elle.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires