Retour

Une cycliste happée mortellement au centre-ville d'Ottawa

Une femme dans la vingtaine est morte après avoir été heurtée par un camion de construction, jeudi matin, alors qu'elle circulait en vélo à l'intersection de la rue Lyon et de l'avenue Laurier au centre-ville d'Ottawa.

La cycliste s'est retrouvée coincée sous la roue arrière du véhicule, peu avant 8 h. Sa mort a été constatée sur place, selon les ambulanciers paramédicaux. L'identité de la victime n'a pas encore été dévoilée.

La police d'Ottawa fait un appel à la population pour trouver des témoins de l'accident.

La circulation est été perturbée dans le secteur pendant quelques heures. 

La police d'Ottawa a ouvert une enquête.

Un appel à la mobilisation

À la suite des événements, des dizaines de citoyens, dont de nombreux cyclistes, se sont rassemblés sur l'heure du dîner devant l'hôtel de ville d'Ottawa.

Ils répondaient ainsi à l'appel des conseillers municipaux Catherine McKenney et Jeff Leiper. Sur son compte Twitter, ce dernier a notamment qualifié cette mort d'inacceptable, avant d'inviter les citoyens à venir exprimer leur colère et demander des changements pour améliorer la sécurité des cyclistes.

De son côté, le maire d'Ottawa, Jim Watson, a laissé savoir qu'il allait rencontrer le président du comité des transports, Keith Egli, à la lumière des événements.

Son sur compte Twitter, il a également offert ses condoléances aux proches de la victime, précisant qu'il allait continue à travailler avec la communauté pour faire des routes de la capitale les plus sécuritaires au pays.

D'autres accidents à Ottawa

D'autres accidents mettant en cause des cyclistes se sont récemment produits dans la capitale.

Lundi, un homme circulant à vélo a été grièvement blessé dans un accident survenu sur la promenade Vanier, dans le quartier Rideau-Rockcliffe.

Puis, mardi, un cycliste a été transporté dans un état critique à l'hôpital à la suite d'une collision avec un véhicule utilitaire sport (VUS) dans le quartier Cyrville.

Le message d'une mère

Johanne Vigneault, la mère de Stéphane Labelle, un adolescent mort sur la route 148 près de Thurso, lundi soir, veut sensibiliser les jeunes à l'importance de porter leur casque à vélo. Son fils de 13 ans n'a pas survécu après avoir été percuté par une camionnette.

Avec CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine