Retour

Une enseignante d'Ottawa accusée d'agressions sexuelles

Une enseignante de 30 ans, d'Ottawa, a été accusée d'agressions sexuelles, d'exploitation sexuelle et de production de matériel explicite pour un enfant, selon ce que confirme le Service de police d'Ottawa.

Jessica Beraldin a été inculpée jeudi et a comparu vendredi après-midi. L'accusée a été libérée, mais ne peut pas entrer en contact avec sa victime, ni se retrouver près d'un parc où des jeunes de moins de 16 ans pourraient se retrouver.

Les policiers affirment qu'une « relation de nature sexuelle » aurait débuté entre l'enseignante et un de ses élèves, pendant que Jessica Beraldin était employée du Ottawa Catholic School Board.

L'enquête a débuté à la mi-mars, mais les policiers n'ont pas voulu révéler quand la relation se serait produite.

Selon les enquêteurs, il pourrait y avoir plus de victimes.

Suspendue

Jessica Beraldin a enseigné aux élèves de la septième à la neuvième année à l'école Mother Teresa. Le conseil scolaire a assuré que l'enseignante est désormais suspendue.

La directrice de l'éducation au conseil, Denise André, a déclaré dans un communiqué que l'administration coopère avec les policiers.

« La priorité pour notre conseil scolaire demeure la sécurité et le bien-être de chacun de nos élèves », poursuit la directrice.

Certains anciens étudiants de Jessica Beraldin sont choqués de cette nouvelle. Plusieurs d'entre eux ont révélé aux collègues de CBC qu'elle était leur professeur préféré et plus « une amie qu'une enseignante ».

« Si on avait des problèmes, on pouvait en discuter avec elle », soutient un de ses anciens étudiants.

Selon CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine