Retour

Une entente de principe conclue entre l'UQO et le syndicat des chargés de cours

Le syndicat qui représente les 700 chargés de cours du campus de Gatineau et de Saint-Jérôme a annoncé, dimanche, avoir conclu une entente de principe avec l'Université du Québec en Outaouais (UQO).

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec en Outaouais (SCCC-UQO) recommande que l’entente soit entérinée. Le vote se tiendra le 4 février.

Aucun détail de l'entente n'a été dévoilé, mais le syndicat précise qu'elle prévoit une amélioration des conditions, « autant sur le plan monétaire que normatif ».

La direction de l'UQO a indiqué par communiqué qu'elle ne commentera pas davantage le dossier, mais s'est quand même dite « heureuse » d'en être arrivée à une entente de principe avec le SCCC-UQO.

Selon la présidente du syndicat, Marie-Josée Bourget, les chargés de cours assurent près de 70 % des cours de premier cycle, 30 % de ceux du deuxième cycle et 10 % de ceux du troisième cycle, et ce, aux deux campus de l'UQO.

Les chargés de cours de l'UQO sont sans contrat de travail depuis décembre 2016. Ils ont voté à 87 %, en novembre dernier, pour une grève et pour la tenue de moyens de pression.

Par ailleurs, le Syndicat des professeurs de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) a annoncé, lundi, que ses membres débrayeront pour une troisième fois mercredi prochain sur les deux principaux campus.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards