Retour

Une entreprise gatinoise reconnue en partie responsable d’un accident de travail mortel

Un accident mortel survenu à Gatineau en août 2017 serait en partie attribuable à la compagnie Kalad'art qui était responsable des travaux, selon le rapport d'enquête de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). L'entreprise a depuis adapté ses pratiques.

Le matin du 8 août 2017, Daniel Sabourin et son équipe s’affairaient à ériger des sections de murs sur le chantier situé sur le chemin Industriel, dans le secteur de l'aéroport à Gatineau.

Selon le rapport d’enquête, un pan de mur récemment mis en place s’est mis à pencher en raison du vent et son propre poids, ce qui a fait céder les points d’ancrage de la structure. Le mur est ensuite tombé sur M. Sabourin, qui se trouvait à proximité, lui causant des blessures graves auxquelles il a plus tard succombé.

Si le vent et la masse de la structure expliquent en partie l’accident, Kalad’art a aussi sa part de responsabilité, selon la CNESST.

Un autre rapport émis le jour même de l’accident ordonnait Kalad’art de suspendre ses travaux sur le chantier jusqu’à ce que la compagnie mette en place une méthode de travail qui respecte le Code de sécurité pour les travaux de construction.

L’entreprise s’est conformée aux exigences de la CNESST, puisque celle-ci a autorisé la reprise des travaux dans un rapport daté du 7 septembre.

Plus d'articles