Retour

Une ex-vedette du football universitaire tuée dans une fusillade à Ottawa

Ashton Dickson, 25 ans, a été tué dans un échange de tirs survenu lundi dans la rue Rideau, à la sortie d'un bar.

Selon le chef du Service de police d'Ottawa (SPO), une « dispute mineure » a commencé au Mingle Room Bar and Grill, sur la rue Rideau, avant de se poursuivre dans la rue.

« C'est un homicide tragique, une mort inutile et insensée d'un jeune homme de notre communauté, un autre exemple d'une escalade rapide de la violence », a déclaré Charles Bordeleau. « Ce n'est pas acceptable. »

« Les gens portent des armes et les utilisent très vite », a poursuivi le chef Bordeleau. Il a ajouté que, d'après les informations, cette mort ne semble pas reliée aux gangs de rue.

Appel aux témoins

Le chef du SPO rapporte par ailleurs que des témoins présents dans le bar ont fui à la suite de la fusillade, avant que la police arrive sur les lieux.

Il fait appel à ces personnes pour obtenir plus de renseignements sur les faits et retrouver les suspects.

Il s'agit du sixième homicide à Ottawa depuis le début de l'année. Jeudi dernier, une fusillade avait eu lieu au même endroit. Un homme a été transporté à l'hôpital avec des blessures sérieuses, causées par une lame.

Comme ces deux incidents qui se sont déroulés devant le même bar, la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) pourrait revoir les activités du « Mingle Room ».

« Nous avons également reçu un appel la semaine dernière pour cet établissement relativement à des coups de couteau et des échanges de tirs », a souligné Charles Bordeleau. « Nous travaillons en étroite collaboration avec les propriétaires du bar et avec la CAJO pour voir ce que nous pouvons faire pour que cette zone reste sécuritaire. »

Un athlète de talent

Ashton Dickson, originaire d'Ottawa, a étudié à l'Université Saint-Francis Xavier, à Antigonish, en Nouvelle-Écosse. En tant que joueur de l'équipe des X-Men, il avait été finaliste en 2015 pour le prix Hec Chrighton, remis chaque année à un joueur de football universitaire de talent.

Selon Khadija Harris, qui soutient avoir élevé Ashton Dickson dès l'âge de 5 ans, « il adorait le football. Il rêvait de jouer pour la LCF [Ligue canadienne de football] ».

L'équipe de football de l'Université a publié un message sur Twitter pour souligner la mort de l'ancien joueur.

Lundi, Khadija Harris, qui a aussi élevé un des trois frères de la victime, a reçu un appel de ce dernier une ou deux heures après la fusillade lui annonçant la mort d'Ashton.

Selon elle, la dispute aurait commencé alors qu'Ashton faisait la ligne pour la toilette des hommes.

Mme Harris avait aussi appris récemment que la petite amie de longue date d'Ashton Dickson attendait un enfant.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine