Les spectateurs n'ont pas eu droit à la finale qu'ils attendaient lors du premier événement de l'UFC tenu à Ottawa, samedi soir, à la Place TD. La foule a hué Rory MacDonald et Stephen Thompson à de nombreuses reprises pour demander plus d'action.

Malgré un 5e et dernier round plus vivant, le public est largement resté sur sa faim.

Le favori de la foule, le Canadien MacDonald, n'a finalement pas fait le poids contre Thompson, qui a été donné vainqueur par décision unanime des juges.

« Je pensais venir ici pour mener une guerre, mais finalement ç'a été une partie d'échec », a mentionné Thompson.

MacDonald, qui a terminé le combat le visage ensanglanté, a félicité son bon ami après le duel : « Je suis dans la meilleure forme possible, je ne peux rien enlever à Stephen. »

Déception pour Patrick Côté

Le défi s'annonçait de taille pour Patrick Côté, qui devait affronter l'un des meilleurs cogneurs de l'UFC, Donald "Cowboy" Cerrone en demi-finale. Côté a visité le tapis à de nombreuses reprises au cours des trois rounds du combat.

L'arbitre a mis un terme à l'affrontement alors que le Québécois était criblé de coups à la tête par Cerrone. Il s'agit d'une première défaite par KO pour le Québécois.

L'Américain, lui, a ajouté un 17e gain à sa fiche. Il n'est plus qu'à deux gains d'égaler le plus grand nombre de victoires par un combattant dans l'UFC.

« Il est l'un des meilleurs au monde pour une raison. La stratégie était de le faire reculer, mais il est bon dans ses combinaisons et il m'a eu », a indiqué Côté.

Le combat de la soirée

Les coups ont plu dans l'affrontement de mi-lourds entre Steve Bossé et Sean O'Connell. La foule a apprécié et les deux solides cogneurs ont reçu une ovation au terme de ce duel.

Bossé a gagné par décision unanime des juges malgré un solide coup de O'Connell qui l'a fait chuter au premier round.

« C'est une grosse victoire pour moi. Personne ne veut perdre par KO, j'ai réussi à me relever. J'ai montré que je peux prendre les coups », a déclaré le colosse.

Une surprise dans la carte principale

Valérie Létourneau était favorite pour l'emporter contre l'Écossaise Joanne Calderwood. Mais un coup de coude a envoyé la Québécoise au tapis au premier round. Létourneau a repris ses esprits, mais a semblé déstabilisée par la suite.

Au troisième round, un violent coup de pied à l'abdomen a fait mal à Létourneau. Son adversaire l'a ensuite envoyée au sol avec un coup de coude qui a forcé l'arbitre à mettre fin aux hostilités. Calderwood a tenu à lui rendre hommage après la rencontre : « Elle est l'une des combattantes les plus robustes qui soit. Ça n'a pas été un combat facile », a affirmé la gagnante.

De son côté, Olivier Aubin-Mercier de Saint-Bruno a remporté son combat par soumission au milieu du troisième round contre le Français Thibault Gouti.

L'ancien judoka de 27 ans a été en contrôle d'un bout à l'autre du duel. « Il n'est pas un gars qui pousse le rythme, donc c'était important de dicter la cadence », a-t-il affirmé suite à sa victoire, avant de s'adresser à la foule en français.

À la Place TD comme dans un four

Il faisait chaud à la Place TD. Encore plus chaud qu'à l'extérieur en soirée.

Les quelques 10 000 amateurs de l'UFC rêvaient presque aux températures hivernales qui riment généralement avec les parties des 67 d'Ottawa à la Place TD. Ils ont même scandé des slogans pour obtenir de l'air climatisé.

Chez les autres Canadiens

Victoire de Misha Cirkunov c. Ion Cutelaba par soumission
Victoire de Jason Saggo c. Leandro Silva par victoire partagée des juges
Victoire de Elias Theordorou c. Sam Alvey par décision unanime des juges
Victoire de Randa Markos c. Jocelyn Jones-Lybarger par décision unanime des juges
Défaite de Jonathan Meunier c. Colby Convington par soumission

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine