Retour

Une fois volé, un véhicule a peu de chances d'être retrouvé à Ottawa et à Gatineau

Si vous vous faites voler votre voiture à Ottawa ou à Gatineau, vous avez seulement 2 chances sur 10 de la retrouver. En effet, 83 % des véhicules dérobés sur ce territoire ne sont jamais récupérés par leurs propriétaires, selon des données de la police d'Ottawa et de Gatineau obtenues par Radio-Canada en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Un texte de Guillaume Dumont

De plus, un grand nombre de véhicules sont rapidement exportés vers l'étranger et les voleurs utilisent des moyens technologiques toujours plus efficaces, ce qui complique le travail des policiers.

En quelques secondes, le pirate informatique Samy Kamkar peut déverrouiller les portes de votre voiture, à l'aide d'un appareil électronique qui enregistre le signal de votre clé à puce.

Il peut ensuite rouvrir votre véhicule, à sa guise.

« Dès qu'un automobiliste déverrouille son véhicule, je peux le rouvrir n'importe quand dans le futur », explique-t-il.

Le dispositif fonctionne sur tous les types d'automobiles équipées de clés à puce, selon Samy. Il coûte à peine 30 $ à fabriquer et le matériel nécessaire est offert en ligne.

Cette méthode est encore rare, mais elle est bel et bien utilisée dans la région d'Ottawa et de Gatineau, d'après les policiers.

Plus encore, elle ne laisse aucune trace. « De temps en temps, par épisode, on a des voleurs qui sont un peu plus technos et qui vont y aller avec le clonage de clés à puce », rapporte la directrice aux risques spéciaux chez Assurances Desjardins, Marie-Ève Vézina.

Les endroits les plus à risque de se faire voler

En moyenne, trois véhicules sont volés chaque jour à Ottawa et à Gatineau, depuis 2010.

Les données obtenues par Radio-Canada indiquent que les voleurs évitent en général de sévir deux fois au même endroit.

Certains stationnements de centres commerciaux de la région sont cependant ciblés régulièrement, notamment celui du centre South Keys, sur la rue Bank, à Ottawa, et celui des Promenades Gatineau, sur le boulevard Maloney.

Les propriétaires des Promenades Gatineau assurent qu'ils ont fait d'importantes rénovations en août 2015 pour améliorer la sécurité.

Ils ont entre autres fait installer un grand nombre de caméras de surveillance à l'intérieur et à l'extérieur, qui s'ajoutent aux patrouilles fréquentes des agents de sécurité.

Les propriétaires du centre South Keys, quant à eux, n'ont pas répondu à nos demandes d'entrevue.

Des véhicules de luxe prisés des voleurs

Certaines voitures de luxe sont de plus en plus recherchées par les voleurs, selon le vice-président de Tag Repérage, Freddy Marcantonio, une des rares entreprises qui traquent les véhicules dérobés.

Le coût moyen du véhicule volé a en effet triplé en 10 ans au Québec et en Ontario.

Au Québec, les vols de voitures ont diminué de près de 50 % depuis cinq ans, selon Statistique Canada.

L'organisme fédéral a cependant enregistré une progression de près de 12 % des vols de véhicules à Gatineau de 2014 à 2015, même si la tendance est à la baisse depuis cinq ans.

?

Ottawa a plutôt connu une baisse de 6 % de ces vols pour la même période.

La route des voitures volées

Une fois volé, le véhicule est stationné dans les rues avoisinantes, explique M. Marcantonio, le temps que les malfaiteurs s'assurent qu'il n'est pas équipé d'un système de repérage.

Dans la majorité des cas, l'automobile est démantelée ou exportée.

« Les gens qui oeuvrent dans ce secteur-là, qui se donnent la peine de voler des véhicules, normalement, c'est parce qu'ils ont les ressources, soit pour les démonter et vendre les pièces, soit pour tenter de les expédier à l'étranger », note Marie-Ève Vézina.

Expédiés par bateau, souvent vers l'Afrique ou le Moyen-Orient, les véhicules volés y sont ensuite revendus beaucoup plus cher, en raison de la rareté de certains modèles de luxe dans ces marchés.

Une nouvelle tendance consiste aussi à exporter les véhicules volés en pièces détachées, ce qui les rend plus difficiles à retrouver.

Souvent, selon M. Marcantonio, le crime organisé utilise l'argent obtenu avec ces vols pour financer d'autres activités illégales, comme l'achat de stupéfiants.

Quoi faire contre les vols de voitures?

De nombreux automobilistes facilitent - sans le savoir - le travail des voleurs, en laissant un double de leur clé dans la voiture, selon la police.

Ou pire : « Malheureusement, on a un fort pourcentage de vols qui sont reliés au fait que la clé pour partir l'auto était dans le contact », mentionne le porte-parole de la police de Gatineau, Jean-Paul LeMay.

Une bonne manière de se protéger est donc de compliquer la tâche des voleurs, en installant un système d'alarme, de repérage ou encore une barre pour verrouiller le volant.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine