Retour

Une gardienne coupable de voies de fait sur une fillette à Gatineau

La propriétaire d'une garderie à Gatineau a été reconnue coupable mardi de voies de fait envers une enfant.

La victime est une fillette qui avait deux ans et demi. En novembre 2016, après être rentrée à la maison, elle a raconté à sa mère qu'elle avait été étranglée à la garderie subventionnée Tracy's Tiny Tots, dans le secteur d'Aylmer.

Sa grande soeur alors âgée de quatre ans, témoin de cette agression, a corroboré les faits. Les parents avaient pris des photos des marques et ecchymoses sur le cou de leur fillette.

Les policiers ont fait enquête dès le lendemain.

La gardienne en question, Tracy Lee Wesley, avait argué que les marques avaient pu être causées par le chandail ou le manteau de l'enfant. Mais le juge n'a pas cru à cette version, puisque les marques étaient bien visibles plus de deux heures après le retour à la maison. Il a ajouté que la mère n'avait pas avantage à ce que sa garderie ferme.

Mme Wesley doit recevoir sa peine plus tard en mars.

Jamais plus à la garderie

À la sortie de la cour, la mère a indiqué qu'elle ne renverrait plus ses enfants à la garderie et qu'elle n'était pas retournée au travail depuis l'incident.

« Ça a été dévastateur pour notre famille », a quant à elle témoigné la grand-mère, affirmant que les fillettes avaient été traumatisées par l'événement.

« Je veux que les gens sachent qui est cette femme et ce dont elle est capable », a-t-elle conclut.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine