Retour

Une nouvelle base de données généalogique permet de vérifier ses racines métisses

La Nation métisse de l'Ontario dévoile une base de données généalogique en ligne pour tous ceux et celles qui souhaitent vérifier s'ils ont des racines métisses. Depuis plus de cinq ans, la Nation métisse - en collaboration avec le gouvernement provincial - a examiné et compilé plus de 100 000 documents historiques.

Un texte de Sophie Houle-Drapeau

Ces documents ont permis de faire reconnaître le statut de plusieurs ancêtres métis de l'Ontario. Il sera ainsi plus facile pour les descendants de prouver leur appartenance à la Nation métisse indique la vice-présidente et présidente par intérim de la Nation métisse de l'Ontario, France Picotte.

Elle souligne que la base de données n'est toutefois pas exhaustive.

Le projet d'envergure vise aussi à démontrer que les Métis sont présents sur le territoire ontarien depuis longtemps, explique-t-elle.

Difficile de s'enregistrer comme Métis en Ontario

En Ontario, il est très difficile pour un Métis de trouver les documents nécessaires permettant de prouver son appartenance, affirme France Picotte.

Il n'existe pas de système de certificats - mis en place par le gouvernement fédéral vers la fin du 19e siècle - organisant les terres des Métis comme dans l'Ouest canadien. Elle estime que l'existence de tels documents facilite l'identification des Métis de l'Ouest.

Dans un autre ordre d'idées, la présidente par intérim rappelle que ce sont des soldats ontariens qui ont mis un prix sur la tête du leader Louis Riel lors de la période orangiste. Pour cette raison, les Métis de l'Ontario ont longtemps caché leur identité, explique-t-elle, car cela voulait dire être « trop francophone, trop catholique et trop "indien" ».

Plus d'articles

Commentaires