Retour

Une nouvelle escouade pour enquêter sur les meurtres liés aux gangs de rue à Ottawa

Le Service de police d'Ottawa (SPO) a annoncé, jeudi, la création d'un groupe de travail pour enquêter sur tous les meurtres non résolus liés aux gangs de rue. Une attention particulière sera portée à ceux qui pourraient être liés entre eux.

L'escouade est composée d'enquêteurs spécialisés dans les armes à feu, les gangs de rue, la criminalité de rue et les crimes majeurs. Ces derniers viennent ainsi prêter main-forte à la Section des crimes majeurs de la police d'Ottawa.

« Les enquêteurs sont d'avis que certains individus sont mêlés à plusieurs meurtres perpétrés à Ottawa », indique le SPO dans un communiqué, demandant du même coup l'aide du public pour élucider ces crimes.

Le dernier bilan est de 22 meurtres et de 67 fusillades depuis le début de l'année. Selon les policiers, 8 de ces homicides sont liés aux gangs de rue.

Une réorganisation dès le 23 janvier

Cette annonce survient à la suite de l’adoption du budget de la Ville d’Ottawa, mercredi, par le conseil municipal.

Ce budget confirme la réorganisation du SPO, qui entre en vigueur le 23 janvier et qui ne fait pas l'unanimité au sein de la force policière et du conseil.

En vertu de ce changement, des dizaines de policiers dans les services communautaires ou assignés à des quartiers seront réaffectés comme patrouilleurs.

Combien de meurtres en 1995?

Avec 22 meurtres depuis le début de l'année, Ottawa se rapproche du triste record de 1995. Selon le Centre canadien de la statistique juridique, il y a eu 24 homicides dans la capitale fédérale cette année-là.

Toutefois, le SPO est incertain du nombre exact de meurtres commis en 1995. Au cours des derniers jours, des bilans de 23, 24 et 25 morts ont été évoqués.

Le SPO indique avoir contacté le Centre canadien de la statistique juridique afin de tirer la situation au clair.

Plus d'articles

Commentaires