Retour

Une pétition pour rendre justice aux victimes d'accidents du travail

Le père d'Olivier Bruneau, mort sur un chantier de construction à Ottawa, vient de lancer une pétition en ligne.

Christian Bruneau veut obtenir justice pour son fils et tous les autres travailleurs morts en milieu de travail.

Un texte de Brigitte Bureau

Olivier Bruneau, 24 ans, travaillait sur un chantier de la compagnie Claridge Homes à Ottawa quand le drame s'est produit. Le 23 mars dernier, un énorme morceau de glace s'est détaché d'une paroi de l'excavation d'une profondeur de neuf étages et s'est abattu sur lui.

La police d'Ottawa mène une enquête pour déterminer s'il y a eu négligence criminelle dans la mort du jeune arpenteur.

Mais les statistiques démontrent que peu d'accusations de négligence criminelle sont portées contre des entreprises au Canada.

Une loi fédérale dont le but était de punir plus sévèrement les organisations et les entreprises qui ne respectent pas leurs obligations en matière de santé et sécurité n'a pas donné les résultats escomptés, depuis son entrée en vigueur en 2004. En 12 ans, des accusations ont été portées dans une douzaine de cas seulement.

La pétition de Christian Bruneau s'adresse aux ministères de la Justice du Canada et de l'Ontario qu'il exhorte notamment à « prendre les mesures appropriées pour augmenter le taux de poursuites pour négligence criminelle dans les dossiers de décès découlant d'accidents de travail » et à « appliquer une politique de tolérance zéro dans les dossiers de sécurité des travailleurs ».

Quelques heures seulement après son lancement, dimanche soir, la pétition en ligne avait déjà recueilli plus de 350 signatures.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine