Retour

Une première au Canada : un collège enseignera la production de cannabis commercial

À l'aube de la légalisation du cannabis à des fins récréatives au Canada, un collège ontarien se prépare à offrir le premier programme d'étude en production de marijuana commerciale au pays.

Un texte de Lisa Marie Fleurent

Le Collège Niagara, au sud de Toronto, se prépare à accueillir sa première cohorte de 25 étudiants à l'automne 2018.

Le programme comprend 10 cours de biologie, d'évolution du cannabis ou encore de sciences de la production de cannabis notamment.

Les critères d’admissions sont spécifiques. Les étudiants doivent détenir un diplôme d’études collégiales ou universitaires dans les domaines de l'horticulture, des sciences agricoles ou d'une discipline connexe. Les candidats doivent également se soumettre à une vérification de leurs antécédents criminels.

Cette formation professionnelle est onéreuse, les droits de scolarité s'élevant à 10 000 $.

Plusieurs établissements d'éducation postsecondaire en Amérique du Nord offrent déjà des cours à la pièce dans ce domaine, mais aucun ne propose un programme complet.

Besoin de main-d'oeuvre qualifiée

Le Collège Niagara a fait sa marque en proposant des programmes d’études avant-gardistes, ces dernières années. Il offre entre autres un curriculum de deux ans pour devenir maître-brasseur. Ce certificat jouit d’une grande popularité, la bière artisanale étant au goût du jour.

L’établissement veut donc répéter l’expérience, mais cette fois avec la culture de marijuana.

Le doyen associé de l'École des études en environnement et en horticulture, Alan Unwind, explique que c'est en discutant avec les producteurs de cannabis que le collège a compris l'ampleur de la demande pour des travailleurs qualifiés. Il insiste sur le fait que ce nouveau programme, bien qu'indépendant des cours offerts en environnement et en horticulture, représente la suite logique pour le collège.

D'ailleurs, des 43 étudiants inscrits en technique de culture en serre, plus de la moitié espère décrocher un emploi chez un producteur de marijuana, ajoute le recteur associé.

Le Collège a approché une dizaine de producteurs ontariens pour élaborer son curriculum.

Le porte-parole de la compagnie MedRelief, qui produit et vend de la marijuana à des fins médicales depuis quatre ans, assure être constamment à la recherche de nouveaux employés. « Nous sommes toujours en train de recruter et c’est le cas aussi de tous les autres producteurs, et la demande ne fera qu’augmenter », explique Darren Karasiuk dans son bureau de Markham.

MedRelief et toutes les compagnies contactées par Radio-Canada se réjouissent de la mise sur pied de ce programme.

Et les producteurs ne sont pas les seuls recherchés, des agents de sécurité aux informaticiens, en passant par des comptables, sont nécessaires pour faire fleurir cette nouvelle économie, soutient Darren Karasiuk.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine