Retour

Une querelle liée à un cellulaire serait à l'origine d'une altercation mortelle à Ottawa

Brandon Volpi, 18 ans, serait mort en tentant d'intervenir lors d'une bagarre liée à un téléphone, selon ce que la Couronne a soutenu en cour, mardi, pendant le procès pour meurtre de Devontay Hackett. Le procès du jeune Ottavien, accusé de meurtre au deuxième degré, se poursuit mercredi à Ottawa.

L'homme de 21 ans est accusé d'avoir poignardé mortellement Brandon Volpi, un condisciple de l'école secondaire, le 7 juin 2014.

Mardi, la Couronne a soutenu en cour que Volpi avait été poignardé alors qu'il venait en aide à un camarade de classe au cours d'une querelle liée à la disparition d'un téléphone cellulaire.

Le drame s'est produit vers 3 h 30, à l'extérieur d'un hôtel de la rue Besserer, dans le marché By, où des élèves s'étaient rassemblés après un bal de finissants.

La Couronne affirme que la victime a été poignardée à plusieurs reprises pendant l'altercation. Elle soutient aussi que l'accusé s'est ensuite enfui dans une allée.

Mardi, la Couronne a demandé au jury de porter attention à la nature des blessures de Volpi, qui a notamment été atteint au cou. Les jurés ont aussi visionné une vidéo captée par une caméra de surveillance la nuit du drame.

La victime fréquentait l'école secondaire St-Patrick, tandis que l'accusé était un élève de l'école secondaire St-Pius X.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine