Retour

Une roulotte abandonnée sur la rivière des Outaouais cause bien des maux de tête

Une roulotte presque entièrement submergée dans la rivière des Outaouais inquiète les riverains et les plaisanciers. L'objet qui servait l'hiver dernier comme abri aux pêcheurs sur glace a coulé, mais une partie dépasse la surface et pourrait nuire à la navigation dans le secteur.

Pour le moment, impossible de savoir à quel moment la roulotte sera retirée de la rivière, même s'il elle y est depuis le mois de janvier, au bout du chemin Terry Fox, à Gatineau.

Très visibles, quelques morceaux de bois ou de métal de la roulotte submergée sortent néanmoins de l'eau, sur une superficie d'environ un mètre de hauteur par près de trois mètres de largeur.

Plusieurs résidents du secteur possèdent des embarcations et se questionnent depuis janvier alors que la roulotte de pêcheurs sur glace était nettement visible sur la surface glacée. Mais avec la fonte, l'objet s'est mis à couler et les résidents sont inquiets pour la pollution et la navigation.

Le Club de voile de l'Outaouais se dit d'ailleurs préoccupé par la situation et souhaite que l'engin soit retiré avant que la période achalandée de navigation ne commence sur la rivière.

Qui doit la ramasser?

Le secteur où se situe la roulotte peut sembler problématique. Le chemin Terry Fox, à Gatineau, se termine sur une route qui appartient à la Municipalité de Pontiac.

De son côté, la MRC des Collines affirme que ce n'est pas de son ressort, que de récupérer cette roulotte abandonnée. Même réponse de la Municipalité de Pontiac.

« C'est au large, donc ce n'est pas nous », raconte un porte-parole de la Municipalité. Transport Canada fournira des réponses dans les prochains jours, dû à la complexité du dossier.

Les riverains se heurtent donc à la bureaucratie dans ce dossier, dénonce Geneviève Pellerin, résidente de la Municipalité de Pontiac.

« On attend encore pour avoir une rencontre avec la municipalité de Pontiac et la Ville de Gatineau, puisqu'on est vraiment à la frontière », explique la citoyenne.

Le niveau de l'eau risque de baisser au cours des prochaines semaines, ce qui pourrait augmenter le danger pour les navigateurs.

Selon un reportage de Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Commentaires