Retour

Une toute première rentrée dans deux nouvelles écoles d'Orléans

La rentrée scolaire revêt une importance toute particulière, mardi, pour des écoliers du quartier Orléans à Ottawa, qui font leur entrée dans deux nouveaux établissements francophones du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE).

Quelque 240 écoliers prennent pour la première fois le chemin des classes vers l'École élémentaire catholique Notre-Place, nommée ainsi d'après la chanson de Paul Demers - un hymne écrit à la fin des années 1980 et adopté par les Franco-Ontariens.

À terme, l'établissement pourra accueillir jusqu'à 400 élèves.

Pour sa première année, le Collège catholique Mer Bleue accueille quant à lui 350 élèves du secondaire, de la 7e à la 10e année.

Selon Guy Dubois, surintendant de l'éducation au CECCE, ces deux écoles étaient une nécessité dans le quartier.

« Si on regarde la démographie d'Orléans, il y a beaucoup, beaucoup de projets, de nouvelles maisons et de constructions dans les environs », souligne-t-il.

De nouvelles technologies

À l'École Notre-Place, la direction souhaite offrir une expérience d'apprentissage transformée à ses tout nouveaux élèves. L'établissement est notamment équipé de pupitres sur lesquels les élèves peuvent écrire directement, ainsi que de salles de travail de collaboration.

La directrice de la nouvelle école, Marie-France Paquette, explique d'ailleurs que l'utilisation de la technologie permettra notamment d'étudier l'environnement. Un jour de pluie, un enfant pourra par exemple prendre en photo un ver de terre à l'aide d'une tablette électronique pour ensuite rentrer faire une recherche sur le lombric.

Une hausse de la demande pour les écoles laïques 

De son côté, le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) dit vivre également une croissance de la demande pour une éducation laïque en français.

C'est pourquoi il inaugure lui aussi cette année deux nouvelles écoles élémentaires, soit l'École élémentaire publique Kemptville à North Grenville et l'École élémentaire publique Riverside Sud à Ottawa (les noms de ces deux établissements pourraient encore changer).

Le CEPEO a aussi ouvert une aile supplémentaire à l'École élémentaire publique Marie-Curie à Ottawa.

Avec les informations du journaliste Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine