Retour

Une trentaine d'oiseaux retrouvés morts à l'hôtel de ville d'Ottawa

Une trentaine de jaseurs boréaux sont morts samedi après avoir heurté la passerelle de verre qui relie l'ancien hôtel de ville d'Ottawa à l'actuel bâtiment.

S'il est rare qu'un grand nombre d'oiseaux meurent de cette façon en si peu de temps, cette situation serait loin d'être exceptionnelle selon le Club des naturalistes d'Ottawa.

Anouk Hoedeman, la coordonnatrice du programme Ailes en sûreté, qui vise justement à réduire la mortalité des oiseaux qui se heurtent aux vitres, reproche du même coup à la Ville d'Ottawa de ne pas en faire assez.

« Les jaseurs boréaux volent entre les arbres pour manger les baies, mais ne voient pas la passerelle parce qu'elle est trop transparente. La Ville avait déjà mis des petits collants dans les vitres il y a deux ans, mais ce n'est pas assez et rien de plus n'a été fait », déplore-t-elle.

Anouk Hoedeman précise que cinq oiseaux ont été secourus et qu'une dizaine d'autres blessés se trouvent encore dans le secteur.

Sur son site internet, Ailes en sûreté propose différentes solutions pour éviter que les volatiles n'entrent en collision avec les édifices de verres.

On suggère d'appliquer différentes pellicules qui permettent aux oiseaux de mieux détecter les surfaces vitrées ou encore de réduire l'éclairage nocturne qui leur nuirait également.

Le jaseur boréal se nourrit principalement de fruits et est très présent dans le sud du Québec et de l'Ontario en hiver. Les jaseurs boréaux peuvent se déplacer par dizaines à la fois

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine