Retour

Une trentaine de gens d'affaires se prononcent pour la continuité à Gatineau

Dans une déclaration commune publiée dans le quotidien Le Droit, une trentaine de gens d'affaires de Gatineau contredisent deux candidats à la mairie et soutiennent que tout va bien à la Ville.

TITRE : Une trentaine de gens d'affaires se prononcent pour la continuité à Gatineau

BD : Une trentaine de gens d'affaires affirment que tout va bien à Gatineau contrairement à ce que prônent deux candidats à la mairie

AMORCE : Dans une déclaration commune publiée dans le quotidien Le Droit, une trentaine de gens d'affaires de Gatineau contredisent deux candidats à la mairie et soutiennent que tout va bien à la Ville.

La lettre ouverte qui porte le titre : Un virage qui doit se poursuivre comporte la signature de petits commerçants du centre-ville, mais également d'entrepreneurs comme DLS Construction.

Les signataires, proviennent de milieux variés comme la construction domiciliaire ou commerciale, la restauration, les commerces de détail, de remorquage, des firmes de communication, ou d'informatique, ou du secteur pharmaceutique.

Sans nommer le maire Maxime Pedneaud-Jobin, les auteurs de la lettre se rangent sans réserve derrière lui et vantent sa contribution depuis les quatre dernières années.

Les auteurs poursuivent en disant « que la réforme aux structures de développement économique fait une grande place à la communauté d’affaires, et nous considérons qu’il s’agit d’un grand pas en avant. Les nombreux efforts d’allègements réglementaires à l’urbanisme ont aussi été accueillis avec soulagement. »

Cyril Lauer, copropriétaire du restaurant Les Vilains Garçons, a signé la lettre. Il ne cache pas son appui au maire sortant Maxime Pedneaud-Jobin.

« Oui moi j'appuie », dit M. Lauer. « Je trouve que même la Ville de Gatineau en ce moment est bien affichée au Québec. On a une belle ville, les gens viennent, beaucoup de gens de Montréal viennent pour découvrir la région » ajoute Cyril Lauer.

Martin Bisson propriétaire de la compagnie Lumbec dit qu'il a appuyé cette démarche parce qu'il approuve le travail des quatre dernières années par l'administration du maire sortant et il veut que cela continue dans la même veine.

Avec les informations de la journaliste Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires