Retour

Une unité d'hémodialyse verra le jour dans le Pontiac

Le ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette était de passage dans la région du Pontiac, lundi après-midi, pour annoncer l'implantation d'une unité satellite d'hémodialyse. Elle permettra de traiter une dizaine de patients plus près de chez eux.

Cinq stations de traitement de l'Hôpital de Hull seront déplacées au Centre hospitalier du Pontiac. Sept postes seront créés.

Présentement, une dizaine de patients du Pontiac doivent se rendre à Gatineau, ou même en Ontario, pour recevoir des traitements d'hémodialyse.

L'opération, dont les coûts s'élèvent à deux millions de dollars, a été accueillie par des cris de joie des citoyens. Il faut dire que la communauté a joué un rôle important dans ce projet, en amassant près de 700 000$ pour la Fondation de l'Hôpital communautaire du Pontiac.

Sans ces efforts citoyens, le ministre Barrette admet que le projet d'hémodialyse n'aurait pas vu le jour aussi rapidement. Il s'attend à ce que le projet soit complété dans les prochains mois.

« Les infrastructures pour mettre de la dialyse, ce n'est pas complexe. La seule complexité, c'est l'accès à l'eau », a souligné M. Barrette. « Alors le reste, ce sont des pièces normales adaptées à l'hémodialyse. Ce n'est pas quelque chose qui prend deux ans. En 2018, je peux m'engager à 100 % que l'hémodialyse va être disponible. »

Avec les informations de Justine Boutet

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine