Retour

Une vingtaine de résidents d'un même immeuble retrouvent leurs pneus lacérés à Ottawa

Des résidents d'un édifice à logements de la promenade Halifax, dans le sud-est d'Ottawa, ont eu une mauvaise surprise à leur réveil lundi matin. Plus d'une vingtaine de propriétaires de voitures se sont rendu compte que les pneus de leurs véhicules avaient été lacérés.

L'un d'eux a dit avoir déboursé plusieurs centaines de dollars pour faire remorquer sa voiture et en changer les pneus.

« Quand je suis arrivée près de ma voiture, je me suis rendu compte que j’avais un pneu à l’avant et un autre à l’arrière qui avaient été crevés. Je pensais que j’étais la seule, mais le concierge m’a dit qu’une vingtaine de voitures avaient subi le même sort. Ça m’a couté 400 $ », a mentionné Melanie Carter.

Elle joint sa voix à celles de ses voisins qui réclament maintenant l'installation d'une caméra de surveillance.

« Il y a des caméras de surveillance dans le stationnement intérieur, mais il n’en a pas ici. Pourtant, je paie pour mon espace », a-t-elle dit.

Ali Arif a lui aussi eu une mauvaise surprise alors qu’il partait travailler.

Les pneus avant et arrière de son automobile ont été lacérés.

« La plupart des véhicules ont les deux pneus du même côté de crevés, comme si les vandales se promenaient de rangée en rangée », a expliqué M. Arif.

« Je ne peux même pas me tourner vers mes assurances, j’ai un déductible de 500 $ », ajoute M. Arif.

Le Service de police d'Ottawa a ouvert une enquête.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards