Retour

Université franco-ontarienne : le NPD présente à nouveau son projet de loi

La députée néo-démocrate France Gélinas a déposé à nouveau, mercredi, son projet de loi privé sur la création d'une université française dans la région de Toronto.

Le premier projet de loi, qui s'était rendu jusqu'en deuxième lecture, est mort au Feuilleton à cause de la prorogation des travaux de l'Assemblée législative, plus tôt ce mois-ci.

Le discours du Trône ne contenait rien sur le projet d'université cher aux yeux du Regroupement étudiant franco-ontarien, notamment. Selon le RÉFO, les universités bilingues actuelles à Sudbury et à Ottawa ne répondent pas bien aux besoins des francophones

Toutefois, la ministre déléguée aux Affaires francophones, Marie-France Lalonde, a dit que des annonces auraient lieu bientôt quant à l'éducation postsecondaire en français.

La première ministre Kathleen Wynne a laissé entendre par le passé que les cours postsecondaires offerts aux francophones dans le sud de la province seraient bonifiés, mais que ça ne voulait pas nécessairement dire qu'il y aurait une nouvelle université avec pignon sur rue. La ministre Lalonde, elle, a plutôt penché pour un édifice

Plus d'articles

Commentaires