Retour

Université franco-ontarienne : les membres du conseil de planification nommés

Le gouvernement de l'Ontario a dévoilé les noms des six membres du conseil de planification chargé de se pencher sur l'éventuelle création d'une université de langue française dans le Centre et le Sud-Ouest de l'Ontario.

Dans un communiqué publié lundi matin, le gouvernement provincial indique que les six personnes listées ci-dessous ont été choisies parce qu’elles ont « manifesté un solide engagement à l’égard de la communauté francophone ainsi qu’à l’égard du système d’éducation postsecondaire en langue française. »

Balayez la photo pour mieux connaître les membres du conseil de planification :

Avec cette annonce, Deb Matthews, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, et Marie-France Lalonde, la ministre déléguée aux Affaires francophones, parlent d’une « nouvelle mesure visant à améliorer l’accès à l’éducation postsecondaire en français ».

En septembre, Dyane Adam, Commissaire aux langues officielles du Canada de 1999 à 2006, a été nommée à la tête de ce comité.

Un premier échéancier reporté

Le rapport du comité sera présenté au gouvernement d’ici l’été 2017, selon le communiqué, alors qu'en septembre, le gouvernement disait viser une date au printemps.

L'opposition à Queen's Park n'a pas tardé à réagir à cette nouvelle.

Quand on voit des retards comme ça, cela veut peut-être dire que le gouvernement ne pense pas que c'est une priorité.

Jagmeet Singh, chef adjoint du NPD

Nathalie Des Rosiers, la nouvelle députée libérale d'Ottawa-Vanier affirme pour sa part qu'il ne s'agit « que de quelques mois de retard » afin de garantir le dépôt d'un meilleur rapport.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?