Retour

Usé par les blessures, Chris Phillips prend sa retraite

Il aura disputé son dernier match le 5 février 2015. Jeudi, le défenseur des Sénateurs d'Ottawa Chris Phillips n'avait d'autres choix que celui de prendre sa retraite à l'âge de 38 ans. 

C'est finalement sa blessure au dos qui a eu le dessus et qui l'a forcé à agir ainsi. Au cours de l'été 2015, Phillips avait été opéré pour soigner cette blessure, mais il n'a jamais été en mesure de se rétablir complètement.

« Les blessures ont eu raison de moi et je dois m'incliner. Il est temps de prendre ma retraite », a déclaré Phillips en point de presse.

Appelé à expliquer le processus qui l'a amené à prendre sa décision, il a été clair et lucide.

« À partir du moment où j'ai compris la gravité de la blessure, qu'elle prenait beaucoup de temps à guérir. Je n'ai pas joué depuis un an et demi. Et comme je ne rajeunis pas et que le jeu s'est accéléré, je crois que je sais depuis longtemps que c'était fini », a dit l'ancien défenseur.

Nullement amer, Phillips a même ajouté que c'était une belle journée.

L'Albertain a avoué que son meilleur souvenir est sa participation à la finale de la Coupe Stanley en 2007.

« Sur le plan personnel, je dirais que la journée où les Sénateurs m'ont repêché et mon premier match dans la Ligue nationale sont des moments inoubliables », a reconnu Phillips.

De la glace au bureau

Le directeur général Pierre Dorion a annoncé que Phillips restait avec l'organisation et qu'il travaillera au bureau des Sénateurs.

Le 5 février 2015, il avait établi le record d'équipe en participant à son 1179e match. Il n'est plus jamais revenu au jeu par la suite.

Les Sénateurs d'Ottawa avaient fait de Phillips leur tout premier choix à la séance de repêchage amateur en 1996 à St. Louis.

Il jouait alors avec les Raiders de Prince Albert de la Ligue junior majeur de l'Ouest, où il venait d'inscrire 10 buts et 30 passes en 61 matchs.

La saison suivante, il a conclu son stage junior à Prince Albert, puis à Lethbridge, avec une participation à la Coupe Memorial.

À l'automne 1997, Phillips a intégré la formation des Sénateurs, d'abord comme attaquant, avant de retrouver sa place à la défense. On se rappellera qu'il avait composé tout un duo avec Zdeno Chara avant que celui-ci signe un contrat avec les Bruins de Boston.

En 2007, Phillips a participé à sa première finale de la Coupe Stanley, la seule de l'histoire des Sénateurs.

Reconnu comme un homme de fer, il a raté seulement 3 des 540 duels joués par les Sénateurs entre l'automne 2006 et le printemps 2013. Phillips a été un rouage important dans la formation des Sénateurs pendant 17 saisons.

Il a récolté 71 buts et 217 passes pour 288 points en plus d'écoper de 756 minutes de pénalité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine