Retour

Vaccins antigrippaux : les directions de santé publique fourbissent leurs armes

Le taux d'efficacité presque nul du vaccin antigrippal de l'an passé découragera-t-il les personnes à se faire vacciner?

Un texte de Angie Bonenfant

La saison de la grippe va débuter dans quelques semaines. Les autorités de la santé publique des deux côtés de la rivière travaillent à pied d'oeuvre pour lancer leur campagne de vaccination.

À Ottawa, la distribution des vaccins antigrippaux aux différents hôpitaux de la région a débuté aujourd'hui

Cette année, le principal défi sera de convaincre les gens à se faire vacciner. Des données publiées au mois de janvier révélaient que le taux d'efficacité du vaccin distribué au Canada, l'an passé, avait été de 0 %

Campagne de vaccination

Malgré tout, les autorités de la santé de la région encouragent les citoyens à se faire vacciner. Elles ont déjà fourbi leurs arguments pour convaincre les plus récalcitrants.

« Le vaccin est préparé longtemps à l'avance, alors que le virus commence à circuler seulement au mois de novembre », a expliqué en entrevue la Dre Christelle Aicha Kom Mogto, médecin-conseil à la Direction de la santé publique de l'Outaouais.

« On n'est pas toujours certain, lorsqu'on fait le vaccin, qu'il va être complètement efficace ou que les souches en circulation vont être celles qui sont incluses dans le vaccin. Le taux d'efficacité est variable. Quelques années avant, on avait eu un taux d'efficacité de 75 %. »

À Ottawa, les autorités de la Santé publique rappellent que le vaccin contre la grippe évite 300 décès et 1000 cas d'hospitalisation chaque année.

« L'efficacité du vaccin varie aussi en fonction de la santé et de l'âge de la personne » précise la Dre Robin Taylor, médecin hygiéniste adjoint pour la Ville d'Ottawa.

Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux

1. La protection offerte contre la grippe n'est pas de 100 %. Le taux d'efficacité se situe entre 30 et 80 %. Le vaccin est efficace chez environ 60 % des personnes en bonne santé.

2. Les vaccins vous protègent entre trois et quatre souches principales susceptibles de circuler, cette année. Ils sont efficaces pour un an. Le vaccin de cette année n'est pas nécessairement composé de la même formule que l'an passé.

3. Six différents vaccins antigrippaux seront administrés durant la saison 2015-2016, au Québec et en Ontario. Un nouveau vaccin contenant quatre souches de la grippe a été conçu pour les enfants âgés de six mois à 17 ans. Il sera administré à Ottawa et à Gatineau. Les jeunes Ontariens ont contracté plus souvent la souche B du virus de la grippe, d'où cette protection supplémentaire dans le nouveau vaccin.

4. L'an passé à Ottawa, les autorités de la santé ont distribué plus de 350 000 doses du vaccin contre la grippe. La campagne de vaccination débute à la mi-octobre, à Ottawa, et le 1er novembre, à Gatineau.

5. L'efficacité du vaccin dépend de la santé et de l'âge de chaque personne ainsi que des souches comprises dans le vaccin et celles qui sont en circulation sur le territoire.

Avec les informations de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires