Les Sénateurs d'Ottawa (38-35-9) ont vidé leurs casiers du Centre Canadian Tire lundi. Après une saison décevante, où l'équipe n'a récolté que 85 points pour le 11e rang dans l'Est, il est déjà acquis qu'il y aura des changements à la formation dans les prochaines semaines.

Un texte de Jonathan Jobin

Les mauvaises performances de l'équipe ont laissé un goût amer.

« Je ne vais même pas regarder les séries. Je ne crois pas que je mérite de voir ça », a lancé le jeune attaquant Curtis Lazar.

Le nouveau directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, n'a pas perdu de temps. Il a rencontré chacun des joueurs avant leur départ et est revenu sur les mauvais moments de cette saison décevante en demandant à plusieurs d'entre eux de faire un examen de conscience.

L'un de ceux-là est Bobby Ryan, qui a signé l'an dernier un lucratif contrat faisant de lui le joueur le mieux payé de l'organisation avec un salaire de plus de 7 millions de dollars.

« J'ai eu des hauts et des bas. On me demande de jouer un peu différemment, alors c'est une saison durant laquelle j'ai beaucoup appris, a mentionné l'Américain, qui n'a récolté que 56 points. C'est certain, toutefois, que je ne peux pas être satisfait. Je vais regarder beaucoup de vidéos cet été pour revenir plus fort l'an prochain. »

Le vétéran Chris Neil était aussi déçu de la saison de son équipe.

« Nous avons eu le temps d'y réfléchir depuis notre élimination et personne n'est heureux de cette saison, a affirmé le dur à cuire. C'est difficile de cibler un seul aspect de notre jeu qui n'a pas bien été, mais il faudra travailler fort dans les prochains mois pour être prêts en vue de la saison prochaine. »

Le défenseur Dion Phaneuf, qui a joué 20 matchs avec les Sénateurs après avoir été acquis des Maple Leafs de Toronto, est convaincu que l'équipe a un excellent potentiel pour les prochaines années.

« Quand je suis arrivé ici, j'ai tout de suite aimé être un membre de ce groupe. Nous aurions pu jouer bien mieux et nous donner une occasion de faire les séries. Nous avons les bonnes pièces du casse-tête pour l'an prochain », a déclaré l'arrière.

Karlsson fidèle à lui-même

Un joueur qui n'a rien à se reprocher est le défenseur Erik Karlsson. Avec ses 82 points en 82 matchs, le Suédois a terminé la saison au 5e rang des marqueurs de la LNH et au sommet chez les arrières. Son différentiel de -2 s'est aussi grandement amélioré.

« Je sais que je dois encore améliorer plusieurs aspects de mon jeu, mais je suis fier d'avoir récolté autant de points. Plusieurs personnes m'ont dit que ce n'était pas possible avant la saison », a mentionné le capitaine.

Karlsson ne représentera pas son pays au Championnat du monde, puisqu'il veut se reposer en vue de la prochaine saison.

Pierre Dorion devra décider du sort de l'entraîneur-chef Dave Cameron, qui a été ouvertement critiqué par le propriétaire Eugene Melnyk pour la contre-performance de ses joueurs cette saison.

Les blessures ont cependant durement touché les Sénateurs cette année. Les deux gardiens Craig Anderson et Andrew Hammond ont tour à tour été blessés, tandis que Clarke MacArthur n'a pratiquement pas joué de la saison en raison d'une commotion cérébrale. Kyle Turris, blessé à la cheville, a quant à lui manqué 25 matchs.

Ces données pourraient permettre à Cameron d'avoir quelques mois de sursis.

Les Sénateurs devront également régler le dossier de quelques patineurs qui seront joueurs autonomes avec compensation cet été. Parmi eux, Matt Puempel, Alex Chiasson, Patrick Wiercioch et Cody Ceci.

Le dossier le plus important demeure toutefois celui de Mike Hoffman, qui a récolté 59 points en 78 matchs cette saison. L'attaquant de 26 ans a mentionné aux journalistes qu'il voudrait s'entendre à long terme avec les Sénateurs.

Le vétéran défenseur Chris Phillips devra aussi décider durant l'été s'il accroche ses patins. Touché au dos, le no 4 n'a pas joué cette saison.

La saison n'est pas tout à fait terminée pour plusieurs joueurs qui vont participer au mondial. Mark Stone et Ceci représenteront notamment le Canada, alors que Chris Wideman défendra les couleurs de la formation américaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine