Retour

Vaincre l'intimidation à l'école avec la « Brigade 51 » à Gatineau

Voici une nouvelle façon de contrer la violence et l'intimidation dans les écoles secondaires de l'Outaouais. La Commission jeunesse de la Ville de Gatineau a mis sur pied la Brigade 51.

Son objectif est de créer des ponts afin que les élèves plus âgés agissent à titre de personnes ressources auprès des plus jeunes qui seraient victimes ou témoins d'intimidation ou de taxage.

La police de Gatineau voit dans cette brigade le prolongement du travail effectué par les policiers éducateurs déjà présents dans les écoles.

Il ne s'agit pas de policiers, mais bien de jeunes du secondaire qui souhaitent contrer l'intimidation dans leur milieu scolaire.

Pour en faire partie, les plus jeunes élèves s'engagent à dénoncer le taxage en prêtant serment. Les plus vieux sont quant à eux invités à ouvrir l'oeil et à être prêts à intervenir.

Avec l'appui de la police de Gatineau, la Brigade 51 fait présentement la tournée des écoles de la ville pour inviter les élèves à se mobiliser.

Miser sur les médias sociaux

La Brigade 51 a produit plusieurs vidéos, qui ont été mises en ligne et diffusées sur les réseaux sociaux. On mise notamment sur l'aspect rassembleur de l'initiative.

Si la brigade veut se faire voir sur les médias sociaux, c'est aussi parce que c'est là où l'intimidation est plus difficile à cerner.

L'intimidation est toujours bien présente dans les milieux scolaires. Selon les dernières données de l'Institut de la statistique du Québec, 37 % des élèves de la province disent en avoir été victimes à un moment ou l'autre.

La tournée de la Brigade 51 se poursuivra au cours des prochaines semaines dans tous les établissements secondaires de Gatineau.

D'après les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine