Retour

Vers une réduction de l'attente pour les soins en santé mentale pour les enfants à Ottawa

Le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) et le Centre de santé mentale Royal Ottawa veulent faciliter l'accès aux services de santé mentale pour les enfants et les adolescents.

Les deux établissements ont annoncé, mercredi, le lancement d'un nouveau modèle pour réduire les temps d'attente, dans le cadre de leur plan stratégique sur cinq ans lancé l'automne dernier.

Cette nouvelle approche, appelée Choix et Partenariat, permettra aux jeunes et à leur famille de prendre davantage part aux décisions relatives à leur traitement.

Des psychologues, des travailleurs sociaux et d'autres spécialistes travailleront aussi en équipe pour accompagner les patients pendant leur traitement.

« Les demandes de service de santé mentale dépassent notre capacité et il nous faut une nouvelle approche pour nous assurer que chaque enfant et adolescent reçoive l'aide appropriée au bon moment », souligne le président-directeur général du CHEO, Alex Munter, par voie de communiqué.

L'objectif est qu'un enfant ou un adolescent puisse, à terme, obtenir un premier rendez-vous en santé mentale en quelques semaines, plutôt que d'attendre jusqu'à plusieurs mois.

Le CHEO et le Royal disent s'être inspirés d'un modèle élaboré au Royaume-Uni.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine