Un militaire de Gatineau vient de remporter un jugement de la cour contre le constructeur automobile General Motors Canada (GMC), puisque les informations véhiculées par GMC au moment de l'achat étaient trompeuses.

Claude Tessier croyait profiter d'un rabais exclusif de 1000 $ pour les Forces armées canadiennes à l'achat de certains types de véhicules. Lorsqu'il a fait la réclamation, le concessionnaire lui a refusé les 1000 $.

Après des démarches infructueuses, le vétéran a décidé de se tourner vers la Cour des petites créances de l'Ontario. GMC doit donc lui rembourser près de 4400 $. GM Canada a refusé pour l'heure de commenter cette histoire.

L'Association pour la protection automobile explique qu'il s'agit ni plus ni moins d'un cas de publicité mensongère.

« Dans le cas actuel, il s'agissait d'une information erronée et le client s'est basé sur cette information », explique le directeur général de l'association, Georges Iny.

Preuves à l'appui, le vétéran montre qu'après sa plainte, GM Canada a même modifié ses informations pour préciser que son offre concerne uniquement les véhicules neufs.

Le Bureau fédéral de la concurrence indique que toute fausse indication qui pousse le consommateur à faire un choix qui lui paraît avantageux en raison de son contenu contrevient à la loi.

Après ses déboires, Claude Tessier veut maintenant inciter les militaires qui ont vécu une situation similaire à rompre le silence

Selon le journaliste Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles