Retour

Vivement les Sénateurs au centre-ville d'Ottawa, selon un sondage de Radio-Canada

Seriez-vous davantage disposé à assister à un match de hockey des Sénateurs si le Centre Canadien Tire (CCT) était situé au centre-ville d'Ottawa?

Un texte de Angie Bonenfant

Si vous faites partie des 1000 répondants à qui Radio-Canada a posé la question, dans un sondage réalisé entre le 10 et le 22 septembre, la réponse est un majoritairement « oui ».

En fait, 56 % des répondants ont dit être « beaucoup plus » ou « un peu plus » en faveur d'aller voir un match d'une équipe sportive dont l'amphithéâtre se trouve au centre-ville.

Pour Raynald Harvey de la firme Segma Recherche, qui est à l'origine du sondage, ces résultats confirment une tendance longtemps observée.

« Ça confirme des sondages que nous avions réalisés précédemment, notamment à Guertin où, à une époque, il y avait différents sites sur la table. Entre autres, un site plus éloigné de l'autoroute 50. Et là encore, les gens préféraient définitivement le site proche de l'aréna actuel, Hull/centre-ville. »

La majorité des arénas des équipes canadiennes de la Ligue nationale de hockey (LNH) est située au centre-ville.

Seuls le Centre Canadien Tire à Ottawa et l'aréna Place Rogers à Edmonton se trouvent en périphérie.

Toutefois, l'aréna de la capitale albertaine va déménager ses pénates au centre-ville, en septembre 2016.

Avantages du centre-ville

Se rapprocher des grands centres n'est pas l'apanage des équipes de la LNH.

C'est aussi la volonté de plusieurs autres équipes sportives professionnelles qui y voient un avantage à ne pas dédaigner.

Selon Benoit Séguin, professeur en sciences de l'activité physique et spécialiste en marketing du sport à l'Université d'Ottawa, cela fait également partie d'une stratégie urbaine des villes qui cherchent à se revitaliser.

Alors quels sont ces avantages pour les Sénateurs d'Ottawa?

Avantage no 1 : Transport

L'expérience du partisan commence vraiment à partir du moment où il quitte son chez-soi pour se rendre à l'aréna.

Pour se rendre au CTC, un résident d'Orléans peut faire jusqu'à une heure de route en voiture. Un peu plus, en autobus. La situation à Gatineau n'est guère plus reluisante.

Un aréna au centre-ville réduirait considérablement le temps de voyagement et encouragerait les partisans à revenir plus souvent, selon Benoit Séguin. 

Avantage no 2 : Expérience

Un aréna au centre-ville permettrait aux partisans de prolonger leur expérience.

Les Sénateurs ont beau moderniser leur amphithéâtre et offrir une toute nouvelle expérience de restauration, ce ne sera jamais comparable aux activités proposées dans un centre-ville en pleine effervescence.

Un aréna au centre-ville permettrait, par exemple, aux clients d'aller à un bon restaurant avant le match, d'aller dans une boîte de danse ou dans un bar, par la suite. 

Avantage no 3 : Augmenter sa clientèle

Les Sénateurs ont longtemps misé sur une clientèle ontarienne et ont quelque peu négligé les partisans en Outaouais.

En se rapprochant, cela pourrait aider à créer des liens et briser l'image d'une équipe « qui est juste de l'Ontario ».

Chose certaine, ça créerait un bassin plus grand de partisans potentiels.

Avantage no 4 : Revenus supplémentaires

Un aréna au centre-ville faciliterait aussi la vente de billets de saison et de loges corporatives, selon Benoit Séguin.

De plus, la dénomination sociale de l'amphithéâtre dans un milieu central prendrait de la valeur. 

Alors, pourquoi avoir choisi Kanata?

Avec tous ces avantages de s'installer au centre-ville, il y a lieu de se demander pour quelle raison les Sénateurs sont allés s'établir à Kanata?

« En 1993, le terrain avait déjà été identifié comme site potentiel, explique Benoit Séguin. Ils pensaient vraiment que Kanata allait se développer à plus grande échelle que ce qui est réellement arrivé. »

La crise économique a bousculé les choses.

« Le boom attendu de développement et de croissance n'a jamais eu lieu et n'a pas donné les résultats espérés. Il y avait beaucoup d'indicateurs qui disaient que ça allait être d'une telle façon, mais ça n'a jamais eu lieu comme prévu. »

Projet de déménagement

Au début de l'année, la Commission de la capitale nationale (CCN) dévoilait que le groupe des Sénateurs d'Ottawa faisait partie de ceux dont le projet d'aménagement sur les plaines LeBreton avait été retenu pour passer à l'étape suivante d'évaluation.

Le groupe des Sénateurs, Rendez-vous LeBreton, propose de construire un grand centre pouvant accueillir des manifestations sportives et des spectacles. La concrétisation de ce projet verrait, évidemment, les Sénateurs déménager aux plaines LeBreton.

Le groupe des Sénateurs doit préparer un design et bâtir un plan financier qui devra être soumis en novembre 2015.

La CCN annoncera si le concept des Sénateurs a été retenu au milieu de l'année 2016.

Plus d'articles

Commentaires