Retour

Vivre sans plastique : un modèle d’affaires, une philosophie de vie

L'ambiance paisible de la résidence, située à Wakefield, en Outaouais, reflète bien l'harmonie avec la nature dans laquelle Chantal Plamondon et Jay Sinha vivent. Ils sont les fondateurs de Life WIthout Plastic, une entreprise en ligne qui conçoit et distribue des produits 100 % sans plastique.

Un texte de Karine Lacoste

Ayant tous deux fait carrière dans la fonction publique fédérale, le couple d'entrepreneurs a lancé sa boutique de produits en ligne en 2006.

C'est d'abord par souci pour la santé de leur fils, Jyoti, qu'ils se sont mis à la recherche de produits sans plastique, à une époque où les dangers du bisphénol A (BPA) et de certaines composantes du plastique faisaient l'objet d'articles dans des revues scientifiques.

À défaut d'en trouver facilement à proximité (certains produits devaient être importés de Thaïlande), ils ont décidé de lancer leur propre entreprise spécialisée.

En 2008, le gouvernement canadien a banni le BPA des produits pour bébé. L'engouement pour les produits sans plastique s'est fait alors réellement sentir. Le succès inopiné de leur commerce en ligne les a même forcés à mieux s'organiser et à quitter définitivement leur emploi au gouvernement.

Les enjeux du plastique

Pour remplacer le plastique, des fibres naturelles sont utilisées, comme les poils de sanglier pour les brosses et ceux de blaireau dans les ensembles de rasage. L'acier inoxydable et le verre sont aussi des matières largement employées pour remplacer les contenants de plastique.

« On envoie les choses au laboratoire pour être certain que c'est sain. On ne voudrait pas remplacer le plastique par quelque chose de pire », explique Chantal. Par exemple, tous les produits en acier inoxydable sont testés pour vérifier s'ils contiennent du plomb ou du cyanure.

Inondés de plastique : une matière difficile à éliminer

« Le plastique est partout », nous fait remarquer Chantal. Difficile donc de l'éviter complètement dans la vie quotidienne.

« Nous ne sommes pas complètement orthodoxes », admet de son côté Jay. « Il y a du plastique dans notre vie, c'est sûr. Mais on essaye vraiment d'éviter le contact des nourritures et boissons avec le plastique. » Une intention parfois difficile à concrétiser.

Pour découvrir dans quels produits on retrouve du plastique, cliquez ici.

Pour trouver leurs produits, Chantal et Jay font beaucoup de recherches sur Internet et fréquentent des foires commerciales spécialisées. Cela leur permet de tisser de bonnes relations avec les producteurs avec lesquels ils font affaire, aussi loin qu'en Allemagne et en Asie.

« C'est très important qu'on ait un lien de confiance avez nos fournisseurs [...] Des compagnies étiques qui traitent bien leurs employés et qui suivent les normes environnementales », souligne Jay Sinha.

Un mode de vie durable, inspiré de la côte ouest

Pour le moment, la clientèle de Life Without Plastic est majoritairement composée de gens informés, qui ont fait leurs propres recherches à propos du plastique. Chantal et Jay sont d'ailleurs en contact avec plusieurs mères blogueuses qui cherchent des produits sains pour leur famille et pour leurs enfants.

Cette relation avec leurs clients est importante. Impossible pour les petites entreprises de compétitionner avec les grandes surfaces, affirme Chantal Plamondon. « Tu peux juste tirer ton épingle du jeu si tu es niche. »

La côte ouest américaine reste, même après 10 ans d'existence, leur marché le plus florissant. « 85 % de nos ventes sont aux États-Unis », note Chantal, « et 25 % de nos ventes aux États-Unis viennent de la Californie ».

Depuis 2009, le couple loue même un entrepôt situé de l'autre côté de la frontière américaine, qui leur permet d'éviter à leurs clients des coûts de livraison trop onéreux.

Dans l'est du Canada, la population est moins sensibilisée à ces enjeux. « On en entend parler dans le fleuve St-Laurent : il y a beaucoup de pollution du plastique, mais on dirait que ça nous touche moins directement », remarque Chantal.

Le mode de vie durable et les préoccupations relatives à l'environnement gagnent tout de même en popularité et tendent à joindre la masse. « Je pense que c'est un mouvement inéluctable. Éventuellement ça va être de plus en plus fort », soutient l'entrepreneure, confiante.

Faites glisser la flèche pour dévoiler le prix de certains des produits sans plastique. 

Contenant hermétique

Rasoir mécanique ajustable

Ensemble de 10 brosses à dents

Brosse de toilette avec support de bois et assiette de céramique

Avec Marie-Eve Potvin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine