Retour

Voitures électriques : le courant passe lentement mais sûrement en Outaouais

La nouvelle stratégie du gouvernement Couillard pour accroître le nombre de voitures électriques fait lentement son chemin en Outaouais. Gatineau, qui compte le plus grand nombre de bornes de chargement dans la région, admet toutefois qu'elle a encore du chemin à faire.

Selon des données compilées par des journalistes d'ICI Radio-Canada à Trois-Rivières, Gatineau arrive au neuvième rang des villes de 100 000 habitants et plus où le nombre de bornes per capita est le plus élevé. 

Au total, 28 bornes publiques sont offertes sur le territoire gatinois. La majorité de ces bornes font partie du circuit électrique d'Hydro Québec.

Les bornes sont de type 2 et prennent environ entre trois à quatre heures pour recharger les véhicules.

Encore du travail à faire

Le conseiller du quartier Lucerne Mike Duggan est propriétaire d'une voiture électrique.

Il branche quotidiennement son véhicule à l'une des deux bornes de recharges financées par la ville de Gatineau. Chaque chargement lui permet de faire environ 100 kilomètres de route.

Côté électrification des véhicules, il trouve que Gatineau a effectivement du travail à faire. « J'ai besoin de bornes en ville. Il faudrait encourager le marché des voitures électriques. Si on a une infrastructure de bornes, ça aiderait à implanter cette technologie en ville », a-t-il expliqué.

« Ça prend du temps. Oui, je suis d'accord », a appuyé de son côté Benoît Delages directeur général du conseil régional en environnement et en développement durable. « Il y a une réflexion qui a été faite et qui est issue du plan d'électrification du gouvernement du Québec. Il va avoir de nouvelles règles en urbanisme. Gatineau pourrait exiger de nouvelles bornes autant résidentielles que commerciales. »

Déjà, la Ville de Gatineau cherche à améliorer son réseau et à augmenter la vitesse de chargement de ses bornes.

« On souhaite, en 2016, avoir une borne de rechargement rapide qui permet à un véhicule d'être rechargé dans environ 30 minutes », a expliqué le directeur des communications de la Ville de Gatineau, Jean Boileau.

La situation en Outaouais

D'autres municipalités de l'Outaouais commencent, elles aussi, à suivre le courant de l'électrification des transports.

C'est le cas de L'Ange-Gardien et de Montebello qui ont déjà installé des bornes de chargement.

À Chelsea, on pourrait emboîter le pas, cette année.

« Le conseil a adopté une politique pour réduire les gaz a effet de serre », a rappelé Caryl Green la mairesse de Chelsea. « On a un plan d'action et la municipalité veut acheter un véhicule électrique et une borne de recharge. »

Les commerçants souhaitent également en installer quelques-unes.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine