Retour

Zibi : 60 M $ de la Ville d'Ottawa pour la décontamination et la restauration patrimoniale

Le comité des finances de la Ville d'Ottawa a consenti 60 millions de dollars au consortium Dream-Windmill pour décontaminer les terrains sur lesquels sera aménagé le projet Zibi et pour restaurer les édifices patrimoniaux qui s'y trouvent.

Il s'agit de la moitié d'une facture de 120 millions de dollars pour la décontamination des terrains du projet en sol ottavien et à la mise en valeur des bâtiments historiques qui s'y trouvent.

La décision du comité doit être entérinée par le conseil municipal. Mais si elle l'est, il s'agira de la plus grosse somme d'argent consentie par la Ville à un promoteur pour restaurer un site avant son développement.

Devant les membres du comité des finances, présidé par le maire Jim Watson, le président de Zibi, Jeff Weinsteinde, a indiqué que la subvention de la Ville était en quelque sorte « un investissement » qui permettra la réalisation du projet plus rapidement.

Une fois le projet complété, a précisé M. Weinsteinde, la Ville va recevoir 18 millions de dollars en impôts fonciers de Zibi.

Le maire d'Ottawa a approuvé la demande de Zibi, indiquant que « c'était un projet qui ajoutera de la valeur à ce secteur désaffecté et au centre-ville ».

Avec les informations de Stéphane Leclerc

Plus d'articles