Retour

Zibi : des communautés algonquines concluent un accord avec le développeur Windmill

Alors que des voix s'élèvent pour revendiquer les terres du projet Zibi sur les îles Chaudières et Albert,un groupe de communautés algonquines a conclu un accord avec le développeur Windmill.

Les Algonquins de l'Ontario, qui représentent dix communautés des Premières Nations de la province, ont signé un traité d'entente avec Windmill.

Plusieurs initiatives ont été mises en place par le développeur pour intégrer les Autochtones dans le projet, par exemple l'embauche de travailleurs autochtones.

Le projet, dont la réalisation devrait s'échelonner sur 15 ans, nécessitera des travaux de décontamination, de démolition, de restauration des sols pollués et de construction sur l'ancienne propriété industrielle du groupe Domtar.

Le promoteur Windmill se dit sensible au fait que le vaste projet de complexe résidentiel et commercial sur les îles Chaudière et Albert va s'implanter sur des terres algonquines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine