Retour

10 juin  Hono Izakaya : voyage au cœur d’une brasserie japonaise

On ne s'attend pas à manger des yakitoris typiques du Japon en plein coeur de la ville de Québec. C'est pourtant le cas dans le quartier Saint-Roch. La taverne Hono Izakaya met en valeur l'unique et séduisante identité culinaire qui caractérise les brasseries japonaises.

Une chronique d’Allison Van Rassel

On y sert des plats comme l’okonomiyaki, une sorte de galette à la fois sucrée et salée composée de moriawase (des touskis !) mélangé avec des œufs, de la farine et du chou.

Offerte en version légumes ou bacon, elle est ensuite recouverte de katsuobushi, de la bonite séchée en flocon, qui se tortille au contact de la chaleur. L’okonomiyaki est le comfort food incontournable au menu de Hono Izakaya.

Le décor du restaurant est épuré et un bois clair domine l’espace où tabourets, banquettes et tables bistro habillent la salle à manger. Près de la cuisine, un comptoir un peu trop bas pour saisir l’action, offre un peu plus d'intimité.

Hono Izakaya est l’endroit tout indiqué pour une bière de soif servie bien froide dans une chope glacée pour accompagner des yakitoris, la spécialité de la maison.

Le mot japonais « yakitori » signifie « poulet grillé » en français. Servie sous forme de petites brochettes cuites sur charbon de bois, les yakitoris sont toujours offerts en portion de deux, idéal pour partager.

Vous pouvez choisir un plat à la fois, ou commander tout en même temps. C'est l’occasion idéale pour initier son palais à des saveurs jamais osé jusqu'ici.

Arômes du Japon

L’umami domine l’offre alimentaire du Hono Izakaya, cette cinquième saveur propre aux arômes de la cuisine asiatique qui, une fois dégustée, se transforme en désir insatiable. Plus on en mange, plus on aime !

L'expérience gourmande et savoureuse que procure l'umami est particulièrement présente dans les dumplings de crevettes et porc Nagano à la sauce ponzu, les éperlans marinés au miso et le maïs kakiage, le coup de cœur de l’offre tempura et friture du menu.

L'aventure japonaise offerte par Hono Izakaya est accessible et sans prétention, ponctuée de petits détails qui à la fois surprennent et enchantent.

Par exemple, les concombres marinés tel un classique bread and butter séduisent par leur touche pimentée complètement inattendue.

Truc de foodie : conserver la marinade des concombres pour l’ajouter à votre sauce soya et ainsi ajouter un punch à tout ce que vous y saucerez.

Chapeau pour l’utilisation des hauts de cuisse de poulet dans la création du karaage, des bouchées de poulet frit aromatisé de toragashi, le sept épices japonais.

Les hauts de cuisse ajoutent beaucoup plus de goût et de contraste de texture sous la dent qu'une blanche poitrine. Le tobiko noir, lui, glisse une touche de salinité dans chaque bouchée.

Le comble du plaisir, détail marquant de l'expérience et pourtant si discret dans la salade de calmars, se manifeste par l’ajout d’amertume venue de fragments de chou brulé.

Les menus détails donnés aux plats et aux cocktails font de l'expérience Hono Izakaya un incontournable de la scène gastronomique de la ville de Québec.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Légalisation du cannabis: 6 choses essentielles à savoir