Retour

10 nouvelles accusations contre un pasteur de Québec

Un pasteur baptiste de Québec soupçonné d'avoir brutalisé des enfants pendant plusieurs années dans le sous-sol de sa résidence fait face à 10 nouveaux chefs d'accusation.

Un texte de Louis Gagné

Claude Guillot a comparu au palais de justice de Québec, lundi, à la suite de son enquête préliminaire.

Des accusations de harcèlement, séquestration, voies de fait armées, voies de fait causant des lésions et entrave à la justice se sont ajoutées au dossier de l’homme de 67 ans.

Il aurait notamment incité deux enfants à faire de fausses déclarations dans le cadre d’une intervention du Directeur de la protection de la jeunesse.

Certains des nouveaux faits qui lui sont reprochés concernent une nouvelle présumée victime, ce qui porte le nombre de plaignants à six.

« Lorsque M. Guillot a été arrêté, il y a une certaine publicité qui a été faite et cette personne-là s’est manifestée auprès du corps de police et elle a témoigné à l’enquête préliminaire », explique l’avocate de la Couronne, Me Sonia Lapointe.

Sévices

Claude Guillot a été arrêté en décembre 2015. Il aurait maltraité de jeunes garçons que lui avaient confiés des parents qui fréquentaient l’Église évangélique baptiste de Québec-Est.

Le pasteur les aurait confinés dans le sous-sol de sa demeure, où il leur aurait asséné régulièrement des coups de poing au visage et à l’abdomen.

Les jeunes auraient également été privés de nourriture et d’eau en plus d’être forcés à se livrer à des exercices physiques excessifs.

Les faits qui sont reprochés à Claude Guillot se seraient produits en 1983 et 2004.

Le pasteur reviendra devant le tribunal à la mi-décembre. L’audience devrait permettre de déterminer la date de son procès.

Avec les informations de Yannick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine