Retour

120 travailleurs mis à pied au chantier maritime Davie 

Le chantier maritime Davie, à Lévis, suspend ses travaux sur un des deux traversiers de la Société des traversiers du Québec (STQ) en réparation. 120 travailleurs perdent temporairement leur emploi jusqu'à ce que les discussions reprennent entre le chantier naval et la STQ.

En avril dernier, le gouvernement du Québec avait avancé 20 millions de dollars à Chantier Davie pour permettre la reprise des travaux qui avaient été stoppés par le chantier sous prétexte qu'il ne pouvait plus financer les changements de dernière minute exigés par la STQ.

Selon toute vraisemblance, le processus de médiation qui devait s'engager à la suite du versement de cette avance n'a toujours pas été enclenché. Dans une note envoyée aux employés vendredi matin, Chantier Davie laisse entendre que d'autres mises à pied sont possibles. « Si la STQ maintient sa position actuelle, nous n'aurons d'autre alternative que de procéder à de nouvelles mises à pied la semaine », pouvait-on lire.

En congrès à Québec, le Conseil central de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) a adopté une résolution condamnant la situation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine