Retour

2,8 M$ pour l'agrandissement du Centre culturel de Lévis

Le Centre culturel de Lévis pourra accueillir « d'ici deux à trois ans » des élèves en musique et en danse. Une aide financière de 2,8 millions de dollars de Québec permettra à la Ville de concrétiser son projet d'agrandissement de l'établissement.

Un texte de Marc-Antoine Lavoie

Le projet de 8,7 millions de dollars prévoit un agrandissement de l’ordre de 32 000 pieds carrés. Les travaux permettront aux élèves de l’école de danse Élédanse et de l’école de musique l’Accroche Notes de pratiquer dans le Centre culturel de Lévis.

Ces écoles occupent présentement des locaux de la Maison de musique Bernard-Bonier à Lévis.

« Notre clientèle espère de nouveaux locaux depuis tant d’années parce que les locaux actuels sont vétustes sur le plan de la sonorisation et de la ventilation. Pour des chanteuses, c’est très important », s’est réjoui la présidente du conseil d’administration de L’Accroche Notes, Michelle Forest.

À terme, le Centre culturel comptera 25 classes de musique et 4 grands studios de danse.

Le montant octroyé s’inscrit dans le cadre du programme d’aide aux immobilisations du ministère de la Culture et des Communications. Pour le ministre Luc Fortin, cet investissement permettra à l’établissement de mieux desservir sa clientèle grâce à des espaces plus adaptés.

« Il était important pour notre gouvernement de participer à ce projet afin de doter le territoire de la Chaudière-Appalaches d’un équipement culturel majeur et accessible à toute la collectivité », a affirmé M. Fortin.

Le projet d’agrandissement du Centre culturel était l’une des principales interventions prévues dans le Plan d’action 2015-2017 de la Politique culturelle de la Ville de Lévis.

Lors de son annonce en mars 2015, l’agrandissement prévu était de l’ordre de 27 000 pieds carrés. Le budget total était évalué à 6,3 millions de dollars.

« On a bonifié le projet, notamment en ce qui a trait à l’acoustique », explique M. Lehouillier.

Un concours d’architecture va suivre pour déterminer le concept du nouveau Centre culturel. Les travaux pourraient débuter en 2018. Sans préciser l’échéancier, le maire Gilles Lehouillier se donne un « horizon de deux à trois ans » pour compléter le projet.

Plus d'articles

Commentaires