Un pédophile qui filmait les enfants dans la garderie de sa mère est condamné à 20 mois de prison.

Un texte de Yannick Bergeron

David Boivin, 27 ans, a utilisé un iPod pour réaliser plus de 4 000 vidéos avant son arrestation en octobre 2014, à Saint-Lambert-de-Lauzon.

Il s'agit de séquences vidéo de quelques secondes qui totalisent une douzaine d'heures d'enregistrement où les enfants ont été filmés avec leurs vêtements ou en maillot de bain. Les plans de caméra étaient orientés sur les fesses des enfants.

Les enquêteurs ont eu la surprise de retrouver ce matériel dans les quelque 24 000 fichiers de pornographie que le pédophile avait cumulés sur son ordinateur.

Dans le matériel téléchargé, il y avait des enfants en très bas âge qui s'adonnaient à des activités sexuelles entre eux ou avec des adultes.

Le juge Bernard Lemieux a souligné le « caractère déshumanisant et dégoûtant des images » dont il a pu voir des échantillons en cour.

En plus de passer 20 mois derrière les barreaux, David Boivin devra fournir un échantillon d'ADN pour les banques de données policières. Son nom sera également inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.

À sa sortie de prison, David Boivin n'aura pas le droit de fréquenter les lieux publics où se trouvent des enfants.

Il pourra utiliser Internet, mais seulement pour travailler.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine