Retour

20 morts à motocyclette : la SQ appelle à la prudence

Dimanche matin, un accident touchant deux motocyclettes sur l'autoroute Henri-IV a envoyé quatre personnes à l'hôpital. Les motocyclistes s'en sortent sans blessures graves, mais cette collision s'ajoute à un nombre de plus en plus élevé d'accidents à motocyclette. Déjà 20 motocyclistes ont été tués sur les routes du Québec depuis le début de la saison.

La Sûreté du Québec invite les usagers de la route à faire preuve de vigilance et rappelle que les motocyclistes sont vulnérables parce qu'ils ont peu de protection.

Le nombre d'accidents mortels à moto a grimpé de 17,9 % entre 2010 et 2015, passant de 41 décès à 50. Avec une vingtaine de morts déjà, le bilan de 2016 s'annonce tout aussi sombre.

Bien au fait du problème, le propriétaire de l'École de moto centre-ville, à Québec, Steeve Gauvreau, s'étend plus longuement sur les mesures de sécurité quand il enseigne aux apprentis.

« Le nouveau Code de la sécurité routière avec le cours de moto qui se donne depuis 2015 a été changé. Un chapitre complet parle de la sécurité », explique-t-il.

Steeve Gauvreau enseigne la conduite à moto depuis six ans et, selon lui, la majorité des accidents sont attribuables à la vitesse, aux manoeuvres téméraires et au non-respect d'une distance sécuritaire avec les automobilistes.

Il ajoute que le choix du type motocyclette joue aussi un rôle important. Steeve Gauvreau recommande « des motos beaucoup moins puissantes, mais adaptées au goût du jour et qui fonctionnent très bien dans la vie de tous les jours. »

Plus d'articles

Commentaires