Retour

250 km en kayak au profit de Jeunes musiciens du monde

C'est parti pour le Défi Kayak Montréal-Québec au profit de Jeunes musiciens du monde (JMM), auquel participent plusieurs dizaines de courageux qui pagaieront 250 kilomètres en quatre jours.

L'animateur de l'émission Première heure sur ICI Radio-Canada Première, Claude Bernatchez, faisait partie du groupe qui a pris le départ jeudi matin au Vieux-Port de Montréal. « Tout le monde est un peu fébrile ici! », a-t-il dit quelques instants avant de plonger dans l'aventure.

« Tout le monde est un peu excité de pouvoir vivre cette expérience-là et de pouvoir apprécier le fleuve comme on n'a à peu près jamais l'occasion de l'apprécier : les deux fesses dans l'eau! », a ajouté Claude Bernatchez à la blague.

Même s'il n'est pas un kayakiste expérimenté, l'animateur de radio n'a pas peur pour sa sécurité. « Il y a des gens ici qui sont des kayakistes aguerris et qui vont nous accompagner », assure-t-il.

Le groupe devra parcourir environ 65 kilomètres par jour, ce qui représente des journées de 5 à 9 heures de kayak, dépendamment des courants et de la marée à l'approche de Québec.

Quatre options s'offrent ainsi aux participants : compléter les 250 km en solo, en tandem (kayak à deux places), à relais en kayak solo et à relais en kayak tandem.

Claude Bernatchez a choisi de pagayer les 250 kilomètres en tandem. « Je le fais avec un collègue qui a à peu près le même genre d'expérience que moi en kayak [...] Je pense qu'à deux, en poussant comme il faut, on devrait être capable de se rendre jusqu'à Québec », a-t-il lancé.

Une activité originale

C'est la première fois que JMM organise cette activité pour amasser des fonds. Ainsi, l'organisme fait face à un important défi de logistique. « Je les trouve franchement très créatifs d'avoir pensé à ce défi kayak », insiste Claude Bernatchez, selon qui tout se déroule rondement jusqu'à présent.

« Vous savez comment il y a beaucoup d'activités genre vélo, course, marche pour toutes sortes d'organismes qui amassent des fonds pour différentes causes. Mais le créneau kayak, plein air, fleuve, celui-là n'avait jamais été tenté. »

Pour que l'activité soit rentable, l'organisme devait convaincre 80 personnes de s'inscrire à son défi. Or, le cap des 150 personnes a été franchi en quelques semaines, de sorte que JMM a été obligé de fermer les inscriptions.

Le porte-parole de l'événement, Yann Perreau, pagaye en tandem avec Alex Nevsky. 

Chaque participant a dû récolter au moins 1500 $ afin de vivre ce périple.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine