Retour

3 morts dans une collision à Beaupré : la conductrice avait les facultés affaiblies

La conductrice de la voiture impliquée dans une violente collision mortelle le 27 mars 2017 à Beaupré avait les facultés affaiblies par la drogue.

C'est une des causes identifiées par le coroner Donald Nicole qui s'est penché sur cet accident qui a coûté la vie à Amélie Defoy et ses 2 passagères, Vanessa et Louise Bourget.

Leur voiture a dévié de sa voie et percuté deux autres véhicules qui venaient en sens inverse, au pied du mont Sainte-Anne.

Autres causes

Le coroner ajoute que la vitesse, les conditions de la chaussée, le mauvais état des pneus et le manque d'expérience de la jeune conductrice de 19 ans sont aussi des facteurs qui ont contribué à la collision.

Une analyse toxicologique a démontré la présence de cannabis et de méthamphétamine dans le sang de la conductrice.

Plus d'articles