Retour

4 façons légales d'utiliser son cellulaire au volant

Dès samedi, les règles entourant l'utilisation du cellulaire au volant seront plus sévères. Les amendes maximales seront multipliées par six et la nouvelle réglementation s'appliquera désormais à tous les appareils électroniques dotés de fonctions de transmission. Voici quatre façons d'utiliser votre cellulaire au volant tout en évitant une contravention salée.

Un texte de Jonathan Lavoie

Le support à cellulaire

L'utilisation d'un support à cellulaire fait partie des meilleurs moyens de s'assurer du respect des règles.

La loi stipule que le cellulaire doit être fixé en tout temps à un support solide lorsqu'il est utilisé par le conducteur d'un véhicule à moteur. Il est interdit de placer l'appareil entre ses jambes, dans le porte-gobelet ou encore sur le siège du passager.

Utilisation d'un GPS

La Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ) qualifie le GPS « d'aide à la conduite ». Les fonctions GPS du cellulaire peuvent donc être utilisées en conduisant.

Même s'il est permis d'entrer une destination dans le GPS en conduisant, il est recommandé de programmer l'appareil avant de prendre la route.

Recevoir et faire des appels

Les fonctions de téléphonie d'un cellulaire peuvent être utilisées dans la mesure où les conversations se font en mains libres. Un conducteur peut, par exemple, répondre aux appels et activer la fonction haut-parleur de l'appareil.

Pour ce qui est des appels sortants, il est illégal de composer manuellement un numéro de téléphone.

Les appels doivent absolument être effectués en utilisant les options de commandes vocales dont disposent maintenant la plupart des cellulaires.

Les écouteurs

Les nouvelles dispositions au code de la sécurité routière sont venues clarifier l'utilisation des écouteurs au volant.

Il est maintenant clairement indiqué qu'un conducteur peut porter un seul écouteur, notamment pour entretenir une conversation téléphonique.

Les montres intelligentes

Les montres intelligentes, qui permettent entre autres de consulter des messages textes ou des courriels, sont interdites au volant.

Plus précisément, il est illégal d'utiliser les fonctions de transmission et de réception de ce type de montre. Il est toutefois permis de la garder au poignet en conduisant.

Plus d'articles